Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Ewakhine Do'varden le Ven 1 Mai - 12:05

Seuls quelques instants s'écoulèrent avant que la rêveuse ne le rejoigne. Sans hésitation, elle le questionna d'une façon polie mais directe, en désignant la chaise devant lui : « Puis-je ? » Il put croiser son regard vert mais n'eut pas le temps de lui répondre qu'elle s'installait déjà. Il n'eut qu'un léger sourire en constatant qu'elle semblait motivée et espéra qu'elle cherchait bien à répondre à ses besoins. Le sourire laissa bien vite sa place et l'expression de l'homme encapuchonné redevint grincheuse mais attentive, il attendait de voir ce qu'elle avait à dire et fort heureusement pour lui, elle lui déballa ses motivations.

Il put apprendre qu'elle recherchait effectivement un travail et il sentit qu'il ne s'agissait pas de son premier dans le domaine. Visiblement, elle savait ce qu'elle voulait et ce qu'elle pouvait espérer de lui. Excellente chose, cela accélérerait les choses. Elle ne réclamait que deux choses, il décida de ne pas lui donner toutes les informations. En effet, il avait déjà entendu parler de ces pseudo-aventuriers qui n'étaient là que pour récupérer les informations pour les revendre et il ne souhaitait pas se faire avoir. De vrais charognards.
Il prit aussi le temps d'étudier son interlocutrice plus en détail avant de lui répondre. Portant notamment son regard sur son accoutrement, il chercha à voir les armes qu'elle utilisait. C'était souvent la meilleur façon d'identifier un guerrier, un mage ou un espion. Il ne découvrit aucune arme visible, ce qui ne l’inquiéta pas outre mesure puisque c'était relativement classique de dissimuler ses signes distinctifs. La tenue dans laquelle elle était drapée était relativement sombre et il se demanda si cela reflétait son caractère.
Après plusieurs dizaines de secondes de silence et d'observation, le vieil homme prit la peine de répondre. « Vous serez payés deux pièces d'argent et cinquante de bronze chacun si vous parvenez à mener à bien la mission. Avec un bonus possible si vous parvenez à être suffisamment rapide. Je ne te parlerai cependant pas de la mission en détail tant qu'un autre membre ne t'aura pas rejoint. J'en ai ma claque des aventures solo qui tournent mal, donc ce sera un duo ou rien. T'as un duo ? »

Se jugeant suffisamment clair et se doutant qu'elle n'en avait pas puisqu'elle ne l'avait pas évoqué, il se détourna un instant d'elle pour observer la serveuse qui semblait leur apporter une commande sans qu'il n'ait rien demandé. Une initiative qui ne fit qu'augmenter dans l'estime qu'il avait de la jeune femme devant lui. Elle savait fort bien ce qu'elle faisait, un point non négligeable dans la récupération de sa recette. Il joignit ses mains devant son visage, cachant ainsi son sourire qui naissait. Cela s'annonçait un peu mieux que ce qu'il avait craint en mettant le pied dans ce bouiboui à l'atmosphère oppressante.
avatar
Ewakhine Do'varden
Admin

Messages : 588
Date d'inscription : 16/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://klaewyss.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Sly le Sam 2 Mai - 12:09

La demoiselle aux cheveux de feu écouta Vincent lui répondre précipitamment. Le jeune palefrenier, rougissant, semblait gêné, ce qui fit sourire doucement Llyra. Cette dernière attendit que le serveur eut fini de répondre à sa question. En effet, son attention avait décroché dès lors qu'il avait cessé de parler du vieil homme assis au fond de la salle. Enfin, elle remercia Vincent pour les précieuses informations qu'il lui avait fournies et le regarda disparaître en cuisines sans préciser quelle sorte de travail elle souhaitait.

La jeune femme semblait troubler le serveur, sans en comprendre la raison. Elle qui évitait généralement de se lier avec quiconque par simple précaution, voilà qu'elle plaisait à quelqu'un. Sachant qu'elle pourrait sûrement tirer profit de l'attitude du palefrenier à son égard lorsqu'elle aurait besoin d'informations, cela ne la dérangeait que peu, finalement.

En attendant que Vincent revienne avec sa commande, la demoiselle rousse jeta un coup d’œil en direction de la table du fond où la femme brune et le grognard avaient entamé une discussion. Curieuse, elle hésita entre se lever pour les rejoindre et rester à sa place afin d'attendre d'en savoir plus. Elle aurait préféré participer à leur conversation, mais ne parvenait pas à agir. C'était toujours aussi difficile. Fichue Timidité. Elle devait donc se résoudre à tendre l'oreille pour en savoir plus. Mais cela signifiait qu'elle allait de nouveau "écouter aux portes", choses qu'elle s'était promis d'éviter désormais.

Sa curiosité finit par l'emporter. Ainsi, Llyra laissa malgré elle ses sens s'affiner et essaya d'entendre les propos échangés pas les deux personnes qui l'intéressaient. son ouïe eut du mal à traverser le mur de conversations inutiles des autres clients pour finalement parvenir à atteindre le fond de la salle, interceptant les derniers mots prononcés par la femme en noir. "... quoi faire et combien c'est payé."

Alors que le vieil homme s'apprêtait à répondre, la concentration de la Demi-Elfe fut brisée par un éclat de rire provenant d'une table située entre la sienne et celle des dudit vieil homme. La jeune femme secoua légèrement la tête, quelque peu agacée par cette interruption. Le vieux grognard avait dû parler pendant qu'elle s'énervait, et Llyra pesta mentalement. Elle retrouva vite son calme, néanmoins, car elle estimait qu'il était inutile de se faire remarquer en rabrouant les fautifs. Autant rester discrète. Un coup d'oeil à sa table lui apprit que Vincent était repassé déposer sa commande sans qu'elle ne s'en aperçoive. Un petit sourire contrit passa sur son visage. Elle aurait aimé le remercier, lui offrir un sourire, mais n'en avait pas eu l'occasion. La jeune femme le vit alors qu'il refermait la porte des écuries. Et bien, se dit-elle en portant son verre à ses lèvres, elle n'avait plus qu'à revenir passer une soirée ici afin de se faire pardonner son attitude impolie.

Adressant une muette prière à Alana, Elle tendit à nouveau l'oreille et parvint contre toute attente à comprendre une des dernières phrases prononcées par le vieil homme : "... ma claque des aventures solo qui tournent mal, donc ce sera un duo ou rien. T'as..." Un client toussa bruyamment non loin de la jeune fille aux cheveux roux, lui gâchant la fin de la réponse.

Alana devait être d'humeur joueuse. Llyra choisit donc de rester là où elle se trouvait et de voir comment évolueraient les choses.


Dernière édition par Sly le Mar 12 Mai - 14:24, édité 1 fois
avatar
Sly
Disciple Archiviste - Créatrice

Messages : 68
Date d'inscription : 07/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Alistair le Jeu 7 Mai - 8:51

Ethan ne recommença à respirer qu'une fois la porte de l'auberge franchie et qu'il se savait hors de vue de la rue. Il n'avait entendu aucun bruit de course, de bousculade ou de pas précipités en se dirigeant vers l'asile providentiel que représentait pour lui le Giron de la dunette, ce qui lui permettait de supposer sans trop d’inquiétude qu'il était en relative sécurité. Du moins jusqu'au prochain passage de la garde.

S'écartant d'un pas de la porte pour laisser passer d'éventuels entrants ou sortants, il se contenta de rester là quelques instants le temps de jeter un œil aux alentours et à la population occupant d'ores et déjà les différentes tables et chaises.

Ce n'est que quand ses yeux tombèrent sur l'individu torse-nu que Mel sortit de sa transe pour se mettre à ronronner. Sans même qu'elle eu besoin de prendre la parole, le jeune homme sentit son désir si intense de rejoindre le bel inconnu qu'il failli presque céder et s'approcher de celui-ci. Il lui fallu fournir un effort mental supérieur à ce dont il avait l'habitude pour reprendre le contrôle de son corps et son esprit. L'espace d'un instant, il en vint même à se demander si cette conscience qui avait élu domicile au cœur de son esprit ne prenait pas de plus en plus de puissance au fil du temps.

Fort heureusement, la vision d'une très jolie jeune demoiselle aux cheveux flamboyants vint s'imposer à son regard, laquelle vision étant suffisamment charmante pour lui faire passer celle d'un flambeur torse-nu qui avait le don de l'agacer au plus haut point.
Mel gloussa en captant cette pensée :
« Tu es jalouuux ! Et n'essaye même pas de compenser avec cette pauvre jeune fille, elle n'a pas mérité de subir ton harcèlement. »

Ethan failli chercher à protester mais il comprit bien vite que ce n'était même pas la peine. Non seulement parce qu'il n'avait pas le courage de se lancer dans un débat mental actuellement mais aussi, et surtout, parce qu'il n'était pas certain qu'elle ai totalement tort. Dans le doute il détourna le regard pour le poser sur la dernière personne ayant attiré son attention dans cette taverne.

L’individu qui faisait l’objet de son attention avait eu l’excellente idée de venir se placer au plus près du feu. Cela faisait tellement longtemps que l'Errant n'avait pas eu l'occasion de profiter de la vraie chaleur d'un feu. Mais surtout l'être gris était devant une assiette impressionnante qui faisait saliver le jeune homme. Par l'odeur attiré, il vint s'installer de l'autre coté de l'âtre. Une fois son manteau retiré, il allongea ses jambes et se prélassa quelques instants avant de prendre la parole.
« Votre plat dégage un fumet divin, le goût est au niveau de l'odeur ? »


Couleurs ::

Ethan : 660000
Mel : 006600

_________________
On a toujours le choix, il suffit de faire le bon.
avatar
Alistair
Modérateur/MJ Steampunk

Messages : 157
Date d'inscription : 30/05/2014
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Sibyllina le Sam 9 Mai - 11:38

@ Sly : Merci de ne pas faire agir mes personnages sans mon accord. Tu as le droit d'être blessante envers eux (tu ne serai pas la première et ça ne m'affecte pas, rassure toi), mais pas de les jouer à ma place. Merci de ta compréhension.
@ Alistair : Tu es auprès de qui, au final ? N'hésite pas à mettre entre parenthèses à côté de qui tu t'installes, dans ces cas-là. Ca fait longtemps que les gens se sont assis et je ne me sens pas le courage de relire tout pour retrouver qui est où.


@ Sly
Une fois la commande de la jeune demoiselle prise, elle sembla se plonger dans un mutisme particulièrement grossier, comme si elle avait totalement oublié sa présence. Surpris, Vincent comprit néanmoins le message et ne chercha pas à réentamer la discussion qui semblait désormais close. Il partit donc en effet vers les cuisines, où il alla chercher le plat, et revint quelques instants plus tard, sans un mot, en silence, déposer celui-ci devant la personne qui l'avait commandée. Enfin, il alla discuter rapidement avec Sephora afin de lui demander ce qu'il devrait faire désormais, en lui expliquant la situation.
La patronne haussa les sourcils en écoutant ce qu'il lui rapportait, observant du coin de l'oeil cette jeune demoiselle qu'elle pensait avoir cerné à tord, et congédia son fidèle "mousse" pour qu'il retourne aux occupations qui le perturberaient moins, à savoir s'occuper des bêtes. Elles, au moins, étaient dans ses cordes.



@ Alistair :
Etant donné que toutes les serveuses étaient désormais libres à nouveau, que Vincent était reparti vers son écurie, et que le vieux videur allait pouvoir faire son retour, Sephora se réinstalla au comptoir et commença à nettoyer certains verres, à ranger les affaires. Le temps des repas de midi allait passer, et il était temps de faire de la place.

L'Alraï, qui avait jusqu'ici disparu en cuisine pour aider aux fourneaux (dont la cadence était sur le point de se calmer sérieusement), reparut à ce moment-là, et remarqua bien vite le nouveau venu. Pas de gobeline dans les parages qui courait partout, le terrain était donc libre. Elle se dirigea vers le jeune homme aux airs un peu perturbé, remarquant au passage qu'il semblait chercher quelqu'un.
Allons donc l'aider à trouver ce quelqu'un, s'amusa à penser Sol'leina.


"Puis-je vous être utile à quoi que ce soit, messire ?"
Sa voix était douce, enjouée, sensuelle. Sans chercher à charmer ouvertement, elle restait avenante, toujours. Essentiellement parce qu'il était plus plaisant de voir des sourires ou des rougissements de timidité que des têtes tirant la gueule sur trois kilomètres.

_________________
La Chasse est un art auquel l'on se doit d'initier nos proies.
Surtout si la proie est un bel homme !
avatar
Sibyllina
MJ - Créatrice - Correctrice

Messages : 103
Date d'inscription : 04/06/2014
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Reips Hunt le Ven 15 Mai - 9:37

• D’autres services ? Dans votre cas ? *

Reips ne savait quoi en penser, n’eut pas l’occasion d’en apprendre d’avantage car déjà, Sephora s’en était allée. Dommage, il avait trouvé cette conversation agréable, même si elle avait été de courte durée, et comptait bien pouvoir la reprendre… mais plus tard.

Au moins avait-il appris qu’on ne l’avait pas envoyé si loin du continent sans raison. Du travail, il en aurait et par la même occasion, il pourrait en apprendre d’avantage sur cette île et poursuivre ses recherches personnelles, pour le compte du Couturier.

• Mais d’abord, il faut manger et boire ! *

Le temps de satisfaire son appétit, Reips voyait entrer et sortir les badauds. Certains cherchaient du travail, tout comme lui et la plupart n’avaient pas l’apparence « d’aventuriers ». Ils recevaient ou non une offre, mais rien qui n’avait encore retenu l’attention de Reips. Après tout, il venait à peine d’arriver et hésitait à s’intéresser de plus près à cette histoire de recette….

Qui ? *

Un jeune homme (Ethan) venait de s’installer en face de lui et son allure était pour le moins étrange, et cette étrangeté le rendit sympathique aux yeux de Reips (selon la description des fiches partagées). L’individu était fin et muni d’une armure de cuir saillant, signe d’une agilité certaine et plutot commune aux gens du.. milieu. En revanche, le masque qu’il portait au bas du visage était tout à fait exotique.

"- Votre plat dégage un fumet divin, le goût est au niveau de l'odeur ?

- Il serait même au-delà. A qui ai-je l’honneur ? "

Reips dévisageait l’inconnu et à la vue de ses oreilles, toute son attention s’était focalisée sur lui.
avatar
Reips Hunt

Messages : 175
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Elynn le Ven 15 Mai - 10:02

Le cœur de la femme en noir loupa un battement à la requête de ce fichu vieillard grincheux. Un partenaire ? Dans le genre demande foireuse, il avait tapé dans le mille. Elle resta un moment silencieuse pesant le pour et le contre tout en sirotant sa boisson.
Avec un petit sourire mental, elle nota qu'elle avait eu raison de laisser faire la serveuse. La boisson était non seulement rafraîchissante mais elle laissait une légère amertume en bouche qui était loin d'être désagréable.
Rapidement, elle recadra son esprit vagabond sur le sujet posant problème, pouvait-elle se permettre de réellement prendre ce risque ?

En soi, l'idée de travailler en duo, sans vraiment lui plaire, n'était pas pour elle totalement inconcevable. A vrai dire, elle était même prête à l'envisager à la condition que son binôme soit un minimum dégourdi. Hors de question d'être responsable de lui.
Cependant, quand bien même elle serait prête à l'accepter, encore fallait-il en trouver un.

De toute façon, convaincue qu'une quelconque tentative de bluff sur ce sujet ne plairait pas à l'individu qui lui faisait face. Eleonore prit une grande gorgée de sa boisson avant de se résigner à dire la vérité d'une voix lasse teintée d'une nuance de cynisme.

« S'il s’agit là d'une condition sine qua non à tout accord entre nous, je crains que cela ne rende les choses plus difficiles. Non pas que je sois parfaitement opposée a cette idée mais je ne suis pas du genre à jouer les baby-sitter. Si je tombe sur quelqu'un, je reviendrais vous voir, si un solitaire se présente à vous avec les mêmes intentions que moi, envoyez quelqu'un me chercher, je reste dans les environs pour les prochains jours. Mais je ne veux pas d'un soi-disant partenaire simplement pour le plaisir. Qu'il sache se débrouiller, c'est tout ce que je demande.
Et si, d'ici là, un autre duo fantastique vient chercher auprès de vous, je leur souhaite bien du plaisir. »


Alors que durant tout son monologue elle jouait à faire tourner son verre entre ses doigts, elle s'interrompit soudain et regarda son interlocuteur droit dans les yeux en attente d'une réaction.
avatar
Elynn

Messages : 63
Date d'inscription : 20/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Alistair le Ven 22 Mai - 8:10

Alors que la jolie serveuse et l'étrange client lui parlèrent quasiment simultanément, Ethan se sentit soudain… cerné. Pris entre deux feu, il ne voulait être malpoli et ne savait pas s'il fallait mieux répondre à l’individu avec qui il avait commencé de parler ou répondre à la serveuse qui ne faisait que son boulot après tout.
Avant de se tourner vers la charmante alraï, il baissa son masque pour libérer son visage et répondit à l'être gris avec un léger sourire :
« je me nomme Ethan. je suis un voyageur de passage, dirons-nous. »
Et, tout en donnant un léger signe de tête vers la serveuse, il reprit :
« Vous permettez ? »

Se tournant alors vers la charmante, très charmante demoiselle, il laissa un grand sourire s'afficher sur son visage.
« Enchantée mademoiselle, j’ignorais qu'en rentrant dans cet établissement j'aurais la possibilité de me retrouver en si charmante compagnie. »
Au fond de lui, il sentit sa passagère clandestine grogner sans qu'il y prenne garde.
« je commencerai par prendre la même chose que ce monsieur (Reips), que me conseillez-vous pour me désaltérer avec ceci ?
Et en ce qui concerne la suite, nous verrons cela plus tard, ce sera l'occasion pour vous de revenir me voir.
 »
Il ponctua sa phrase,toujours accompagnée d'un sourire avenant, d'un léger clin d’œil avant de conclure :
« Merci à vous. »

_________________
On a toujours le choix, il suffit de faire le bon.
avatar
Alistair
Modérateur/MJ Steampunk

Messages : 157
Date d'inscription : 30/05/2014
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Ewakhine Do'varden le Dim 24 Mai - 12:30

Le sourire caché du vieil homme vacilla un instant sur ses lèvres, le silence de son interlocutrice se prolongeait et il se demanda si elle envisageait de se retirer. La réflexion semblait s'étendre et son impatience commença à grimper. Si elle ne pouvait même pas accepter une condition basique en plus d'être légitime, qu'elle aille voir Zadras ! Il n'avait pas de temps à perdre avec des indécis.

La demoiselle finit par briser le silence d'une voix lasse de laquelle il décela une pointe de cynisme, ce qui le fit ricaner intérieurement.
Elle restait ouverte à la condition imposée mais n'avait pas encore de compagnon, comme il s'en doutait. Ne la pressant pas, il attendit qu'elle termine ce qu'elle avait à dire avant d'acquiescer lentement.
De sa tirade, il put noter son caractère et admit qu'il s'agissait exactement de ce qui lui fallait pour l'accomplissement de sa mission. Il s'en frotta les mains, mentalement. Lorsqu'elle darda de nouveau son regard dans le sien, il prit le temps de boire une gorgée ou deux en prenant son temps, comme s'il réfléchissait alors qu'en réalité il souhaitait simplement faire patienter l'impétueuse qui l'avait fait autant poireauter. Son visage grinça durant la déglutition.

« Il s'agit en effet d'une condition nécessaire, jeune fille. J'entends bien ta crainte et sache que je te souhaite de trouver un partenaire adapté. Tu sembles avoir l'étoffe d'effectuer la mission mais tu comprends mon point de vue, j'imagine. »
L'homme laissa un court instant s'écouler, durant lequel il but une nouvelle gorgée amère mais fraîche avant de laisser son palais et sa langue se faire à cette sensation. Cela crispa d'ailleurs son visage une nouvelle fois. Il reposa son verre et reprit.
« Et qui devrais-je envoyer chercher, exactement ? Je n'ai pas ton nom, me semble. Quoiqu'il en soit, à moins que tu ne sois pressée de perdre le job, je t'enjoins à rester posée sur ta chaise. Généralement, les aventuriers affluent quand d'autres sont déjà là. Principe stupide, j'en conviens mais réel. »

Ne souhaitant pas être contredit, son regard se fit froid et hostile à l'idée qu'elle puisse s'éloigner dès à présent, jaugeant le moindre de ses mouvements.

- - -

Alors que l'après-midi avançait, une femme aux cheveux bruns qui lui arrivaient aux épaules s'avançait en direction du Giron de la Dunette. Elle avait dû laisser son compagnon se remettre de ses blessures afin de trouver des gens capable d'accomplir le reste de leur mission. Il ne fallait surtout pas tarder et c'est cette pensée qui pressait son allure.
Vêtue d'habits simples en lins, elle portait par dessus une cuirasse de cuir ainsi que des jambières et des bottes qui semblaient avoir vécu plusieurs combats déjà.  sa hanche pendant une hache simple et une dague.

Ne pas perdre de temps, être efficace, trouver les bonnes personnes et retourner s'occuper d'Herald, voici les pensées qui occupaient son esprit. Ses pas la portèrent sans qu'elle ne s'en rendent vraiment compte, par habitude du lieu, jusqu'à l'établissement désiré. Reprenant ses esprits, elle traversa la cour en saluant de la tête le palefrenier qui semblait préoccupé. N'ayant pas le temps de s'en occuper, elle s'engouffra dans l'établissement et se dirigea au tableau d'affichage pour y clouer son propre parchemin.
Prenant le temps, par habitude une fois encore, elle parcourut les quelques annonces présentes puis se racla la gorge, un peu anxieuse. C'était la première fois qu'elle se positionnait en tant que donneuse de quête plutôt que réceptrice, cela lui faisait étrange mais elle n'avait pas le temps de s'y laisser aller, les circonstances n'étaient pas en sa faveur.

La femme aux yeux marrons prit une inspiration puis laissa sa voix porter au dessus du brouahah :
« Pour ceux qui ne me connaissent pas encore, je suis Sélia Gavir, chasseuse de Gnolls de Guerdan. » Elle marqua une courte pause, afin de jauger l'impact que son annonce avait eu puis décida de vite reprendre avant de se ridiculiser. « Je suis à la recherche d'un duo ou d'un trio ne craignant ni les gnolls ni les objets magiques. Si vous êtes à la recherche de gloire et si vous souhaitez aider Guerdan et Hylena tout entier et que vous n'avez pas peur de patauger un peu, je vous enjoins de venir me rejoindre à ma table. Je vous préviens dès à présent... » Une courte pause ponctua sa phrase, le temps de reprendre son souffle. « Le temps presse. Donc si vous souhaitez vous rendre utile, ne traînez pas.»
Bravant du regard ceux qui l'observaient, elle tâcha de noter ceux qui semblaient intéressé, ignorant les autres. Concentrée, concentrée.

Après un regard circulaire rapide, elle s'installa à la première table libre. Celle-ci venait visiblement de se libérer puisqu'elle était encore sale par endroit, preuve qu'un petit festin avait eu lieu ici. Elle ajusta sa hache de façon à pouvoir la prendre bien en main en cas de pépin puis attendit qu'une des serveuse nettoie sa table et prenne sa commande. Elle espérait ne pas devoir attendre jusqu'à demain, il ne restait que quelques jours avant que leur travail ne soit gâché.

Spoiler:
Il s'agit de deux personnages de quêtes RP réservés.
Ce dernier PNJ est réservé pour Reips et Ethan.
color=#cc9966
color=#66cc99
avatar
Ewakhine Do'varden
Admin

Messages : 588
Date d'inscription : 16/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://klaewyss.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Reips Hunt le Ven 29 Mai - 9:23

* Un menteur ? *

C’était là le premier avis de Reips. En effet, puisque la réputation (sulfureuse) de la Dunette n’était plus à refaire, comment un beau parleur comme cet Ethan pouvait être surpris de rencontrer cette charmante compagnie?

• Menteur et beau parleur. Cela me rappelle quelqu’un…*

Pendant un instant, Reips cru qu’il s’agissait d’un autre agent du Couturier. Mais l’homme s’était présenté sous son nom (* son vrai nom ? *) et puis, Reips aurait été informé de sa venue. Quoique…

Reips vida son verre d’Hydromel tendit que son ouïe s’en allait vagabondé du côté de la -femme aux yeux marrons- qui venait quérir de l’aide. Du danger et des objets magiques… il n’en fallait pas plus pour capter toute l’attention de Reips. C’était pour répondre à ce genre d’appel qu’il avait été envoyé ici et il ne comptait pas rater le coche.  

-"  Vous pouvez m’appeler Reips. Dit-il à l’intention du dénommé Ethan. Ce fut un plaisir de vous rencontrer, mais du boulot m’attend. Alors… bon appétit.

Ne laissant donc derrière lui qu’une carcasse propre et nette et un verre vide, Reips rassembla ses affaires et se leva. (Il s’arrangea pour régler son addition dans les règles de l’art.)

- Mais réflexion faite, si vous non plus ne craignez ni les Gnolls, ni les objets magiques, vous pouvez toujours vous joindre à nous. Ajouta-il avant de s’en aller.

Arrivé en face de la –femme aux yeux marrons- , Reips la salua d’abord d’un bref bonjour et prit le temps de s’installer, histoire de lui laisser le temps de s’habituer à son apparence. Puis il présenta sa situation :

- Un peu de boue n’a jamais fait grand mal, et j’ai toujours voulu voir à quoi ressemblait un Gnoll. Vous buvez quelque chose ? "
avatar
Reips Hunt

Messages : 175
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Alistair le Jeu 4 Juin - 12:15

« Vous pouvez m’appeler Reips. Ce fut un plaisir de vous rencontrer, mais du boulot m’attend. Alors… bon appétit. »

Reips… Etonnant comme nom, pas courant en tout cas. Ceci dit, son porteur n’avait pas vraiment l’air du coin. Alors que ce dernier se levait, Ethan le remercia tout en portant deux doigts à sa tempe pour le saluer.
Il s’adossa au mur en fermant les yeux pour se reposer quelques instants, le temps que sa commande arrive lorsque Reips reprit la parole.

« Mais réflexion faite, si vous non plus ne craignez ni les Gnolls, ni les objets magiques, vous pouvez toujours vous joindre à nous. »

Le jeune homme réouvrit les yeux à temps pour voir l’inconnu aux yeux étranges s’éloigner vers la femme qui venait de faire un discours auquel il avait à peine fait attention tant la faim lui tenaillait le ventre.

Il le suivit des yeux tout en haussant un sourcil perplexe. Au fond de lui, il hésitait. L’idée de passer au moins un repas, posé à ne rien faire d’autre que manger le tentait tout particulièrement mais les remarques acerbes de Mel sur son incapacité à saisir les occasions qui se présentaient à lui au profit de la solitude et de sa tendance à rester enfermé dans sa bulle lui revinrent à l’esprit porteuses d’une possible vérité qu’il aurait peut-être préféré ne pas connaitre.
Refusant de se laisser abattre et reconnaissant la justesse des propos de sa compagne, il avait décidé quelques jours plus tôt qu’il dirait désormais oui à tout ce qui se présenterait à lui et il semblerait que l’occasion d’appliquer ce nouveau principe venait de se présenter à lui.

Il se recomposa donc un masque assuré et s’avança vers la table que venait de rejoindre celui qui semblait parti pour devenir son nouveau compagnon de galère tout en faisant signe à la serveuse de le servir à cette même table.
Il s’assit donc en adressant un léger sourire à Reips avant de se tourner vers l’inconnue.

« Il semblerait que vous ayez un duo mademoiselle, que pouvons-nous faire pour vous ? »


Dernière édition par Alistair le Mer 17 Juin - 15:02, édité 1 fois

_________________
On a toujours le choix, il suffit de faire le bon.
avatar
Alistair
Modérateur/MJ Steampunk

Messages : 157
Date d'inscription : 30/05/2014
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Sly le Jeu 11 Juin - 21:28

Llyra commençait son repas, affamée. Le vieux grognard désirait confier une tâche à un duo. Voilà qui était parfait. La femme en noir semblait intéressée, bien que cette condition ne lui plaise guère, d'après ce qu'avait pu comprendre la jeune fille aux cheveux de feu. Qu'importe, elle semblait décidée. Llyra se doutait qu'elle devrait jouer finement pour parvenir à ses fins. Si elle laissait penser qu'elle pouvait être un poids pour accomplir la besogne du vieil homme, jamais elle n'obtiendrait quoi que ce soit de la femme vêtue de sombre, et encore moins son respect et sa confiance. Deux choses essentielles afin d'exécuter une mission en duo.

La Demi-Elfe n'entendit mot de la réponse du grognard, car une autre femme aux cheveux bruns apparemment préoccupée avait fait son entrée, hache à la ceinture, pour annoncer par-dessus la cohue qu'elle cherchait, elle aussi, un duo capable d'accomplir un travail. Elle disait s'appeler Sélia et être en quête d'aventuriers. Tout en mangeant, Llyra réfléchit à cette proposition. La dénommée Sélia avait attiré l'attention de toute la salle, ce qui dérangeait la jeune fille rousse. Elle préférait, et de loin, la discrétion et la réserve du grognard. Baissant les yeux sur son assiette à moitié vide déjà, elle se remit à manger, pensive, pesant le pour et le contre.

Peu après, comme pour la conforter dans sa décision, l'être à la peau grise se leva et se dirigea vers la tueuse de Gnolls, bientôt suivi par un homme auquel Llyra n'avait pas prêté attention. Elle les observa un court moment, vida son verre, puis joignit ses mains sous son menton et songea qu'il était temps de prendre une décision et d'agir. Il était trop tard pour les Gnolls. Seul restait le vieil homme, son duo et le travail qu'il était venu confier. Si elle tardait trop, cette opportunité risquait fort de lui passer sous le nez.

Ainsi, une fois rassasiée, ce qui ne prit guère plus de temps, la Demi-Elfe prit ses affaires, se leva et se dirigea discrètement vers la table du fond de la salle. Elle n'était pas sûre que les deux personnes qui l'occupaient l'aient vue se déplacer et préféra signaler sa présence d'une légère toux avant de tirer une chaise et de s'y asseoir en disant d'une voix basse et douce : 
«Je me permets de me joindre à vous.» Se tournant vers le grognard, elle ajouta « J'ai cru comprendre que vous aviez quelque travail à proposer, et que vous cherchiez un duo. Je suis partante pour faire partie dudit duo. Si personne n'y voit d'inconvénient.»
Elle avait prononcé cette dernière phrase en glissant un regard interrogatif à la femme en noir.

A présent, elle s'efforçait de garder contenance. Elle n'avait pas le droit à l'erreur, les dés étaient jetés. Il ne restait plus qu'à prier Alana en attendant la réaction des deux autres. Et en cas de refus, elle continuerait sa route.
avatar
Sly
Disciple Archiviste - Créatrice

Messages : 68
Date d'inscription : 07/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Ewakhine Do'varden le Dim 14 Juin - 20:08

Sélia dévisagea l'étrange créature qui se présenta à elle peu de temps après son annonce. En voilà un qui semblait partant. Mais qui était particulièrement... étrange. Elle doutait pouvoir lui faire confiance malgré l'assurance qu'il dégageait. Ces oreilles, cet accoutrement. Tout dans son attitude lui faisait plisser le nez de méfiance. Même sa voix lorsqu'il prit la parole. Il n'appartenait à aucune des races connus. La réflexion qu'il puisse être un elfe gris lui traversa l'esprit. Quelle merveille ce serait ! Mais quel danger aussi.

Après l'avoir détaillé sans gêne, elle prit la parole quelque peu agressive pour cacher son appréhension quant à cette découverte, et le désigna du menton. « Je n'ai jamais vu un être comme toi. Qu'es-tu ? » Sans lui laisser le temps de répondre, elle balança sans ambages « Si tu es un elfe gris, tu as plutôt intérêt à me le dire de suite. »

Alors qu'elle laissait sa menace planer, un humain au visage assuré vint prendre place aux côtés de l'individu étrange. Elle remarqua qu'il semblait plutôt apprécier ce dernier, d'après le sourire qu'elle aperçut. Peut-être n'était-ce pas un elfe gris. Elle admit que si c'eut été le cas, d'autres l'auraient certainement déjà vu.
Loin de s'excuser pour autant, elle répondit à l'humain tout en attendant la réaction de l'autre :
« Il s'agit d'une mission importante qui nous permettra de mieux comprendre d'où viennent les gnolls et comment les empêcher de s'installer en si grand nombre sur notre chère île. Et pour cela, vous vous doutez que je ne peux la confier à n'importe qui. Vous savez qui je suis donc présentez-vous ou dégagez. »

- - -

Le vieux grincheux fut interrompu dans son inquisition et sa "dégustation" par une nouvelle arrivée : la gamine. Une rêveuse et une gamine, voilà de quoi faire un duo de choc pensa-t-il caustique. Lorsqu'il croisa son regard, il grimaça. Elle avait l'air si faible et pas très futée. Il se gratta la bouche à l'air de sa langue à cause d'une douleur aux gencives et le constater ne fit que l'irriter plus encore.
« Et ben, t'auras mis l'temps gamine. Au moins t'as de bonnes oreilles, c'est déjà pas mal mais qu'est-ce que tu veux ? C'est une histoire de grands là, on déconne pas alors soit t'as une bonne raison d'être ici et tu me le prouves de suite, soit tu te casses. »

Un rire sec et court lui échappa puis il détourna le regard vers l'autre femme qui ne lui avait toujours pas répondu.
« Bon et toi, qu'est-c't'en dit, hein ? Elle a l'air de savoir se débrouiller ou d'être aussi stupide que frêle ? Tiens d'ailleurs, je remarque qu'elle n'est même pas au courant des us et coutumes contrairement à toi. » Son regard repartit vers la gamine qui se tenait assise à leur table. « C'ta première mission ou quoi ? » Il désigna son verre qu'il avait à moitié terminé. « Un truc meilleur que cette pissaille s'te plait. »

Après son discours peu agréable, il posa son poing contre sa joue, là où la gencive le lançait et frotta sans y faire attention pour faire passer la douleur alors que son coude restait posé sur le plateau de bois. Son autre main, prise de quelques tremblements dus à l'âge, serrait contre lui sa cape. Il observait la réaction de ce "charmant duo".
avatar
Ewakhine Do'varden
Admin

Messages : 588
Date d'inscription : 16/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://klaewyss.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Elynn le Lun 15 Juin - 8:19

La jeune femme posa son coude sur la table et son menton dans la paume de sa main tout en affichant un léger sourire teinté de lassitude.

« Soit, j’attendrais. Il est vrai que je n’ai pas encore de base fixe dans les environs, et je ne suis de toute façon, pas d’humeur à gambader. Espérons simplement que vous disiez vrai. »

Doucement, alors que son regard se perdait dans le vide, elle se mit à tapoter la table du bout de ses longs doits fins. Sans même qu’elle en prenne conscience, le son qu’elle produisait ainsi se mua en un rythme redondant. Chacun de ses doigts, sauf le pouce, venant heurter la surface de bois à son tour. Le rythme lancinant avait un effet presque hypnotisant sur elle et il l’empêchait de se perdre dans des pensées aussi obscures que vaines. Ce n’était pas le moment pour elle de déprimer de nouveau et elle tenait à rester un tant soit peu alerte.

Elle avait, malgré tout, à peine prit conscience de la présence de la nouvelle arrivante quand le vieil homme s’adressa de nouveau à elle. Ne sachant pas si les questions de celui-ci étaient rhétoriques, elle prit le temps d’observer celle qui se voulait sa nouvelle compagne de quête non sans un certain intérêt, avant de répondre à mi-voix.

« Elle est jolie, ça peut toujours être utile à condition qu’elle soit un peu dégourdie. »

Le temps qu’elle finisse sa phrase, elle réalisa ce qu’elle était en train de faire. Jamais on ne lui avait appris à se comporter ainsi en public. Et quand bien même elle ne revendiquait pas ses origines avec fierté, son éducation faisait partie d’elle. A croire que l’homme avait une influence… non nécessaire sur elle.
Se reprenant soudain, elle se leva et tendit la main pour saluer la nouvelle arrivante avant de s’adresser à elle.

« Veuillez me pardonner mon attitude, je me nomme Eléonore, contente de vous rencontrer. Je suis curieuse de connaitre vos talents, moi aussi, après tout, je commençais à désespérer de voir quelqu’un arriver… »

Alors que toute son attitude se voulait accueillante, son regard se fit légèrement plus froid lorsqu’elle termina sa phrase avant de se rasseoir.
avatar
Elynn

Messages : 63
Date d'inscription : 20/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Reips Hunt le Mer 17 Juin - 10:57

Que ce fut ce léger froncement de sourcil qui vint rider son front ou encore le rabattement arrière de ses oreilles qui aurait pu trahir ses pensées, il était certain que le ton pris par la dénommé Sélia n’avait pas plu à Reips. Mais les termes employés par celle-ci aurait pu être encore moins élogieux dans la forme.
Le - Qu’es-tu - aurait encore pu être un - T’es quoi -.

- « Vous pouvez m’appeler Reips Hunt et, au risque de vous décevoir, non je ne suis pas un Elfe gris et je vois que vous êtes une humaine.

Reips sourit brièvement, d’un air narquois, avant de reprendre plus sérieusement.

- Passons les détails de forme pour passer aux détails de fond. Je suis un… chasseur, un vagabond, un aventurier itinérant. Ce genre de personne que vous devez avoir l’habitude de croiser. Mais pas un mercenaire, si cela peut vous rassurer.

Il marqua une légère pause. Et repris de nouveau.

- Et donc, cette mission semble significative pour l’avenir de cette île alors… pourquoi la confier à « nous » (les aventuriers) plutot qu’aux « autorités compétentes » ? "


Dernière édition par Reips Hunt le Mer 17 Juin - 22:08, édité 1 fois

_________________
L'important n'est pas de pouvoir, mais de faire croire que l'on peut.

CIA
avatar
Reips Hunt

Messages : 175
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Ewakhine Do'varden le Mer 17 Juin - 11:43

Le fait que la créature bien étrange ne soit pas un elfe gris la dépita autant qu'elle la réjouit, en vérité elle ne se sentait pas de taille à livrer un tel être aux autorités, seule. Elle coupa court à ses divagations qui ne durèrent guère pour se reconcentrer sur les mots de l'aventurier aux oreilles étranges. Elle opina du chef lorsqu'il précisa ne pas être un mercenaire et profita de la courte pause pour commenter : « C'est une bonne chose, ils ne sont pas fait pour ce genre de boulot. »

Le dénommé Reips Hunt reprit ensuite la parole et posa une question qu'elle attendait et qu'elle avait entendu bien trop de fois. N'en laissant rien paraître, elle choisit de faire preuve d'un minimum de patience et lui répondit, englobant les deux personnages du regard :
« Simplement parce que ces "autorités compétentes" ne le sont foutrement pas. Elles sont débordées rien que pour gérer les citadins alors t'imagines bien qu'avec des brigands, des pirates et des gnolls, ils ont pas trop le temps de s'occuper de pistes pour éradiquer ces gnolls, aussi sérieuses soient-elles, humpf. Nan, y a pas les hommes pour et sans aide du continent, ils n'en feront rien. Or comme vous le savez tout deux, y a pas d'aide du continent. Donc on se démerde et en l'occurrence, vous vous démerderez. Ça répond à ta question, Reips Hunt ? » conclut-elle en articulant chacun des noms afin de montrer qu'elle avait une bonne mémoire des noms. Ainsi, supposait-elle, les aventuriers étaient moins tentés de l'entourlouper. Ceux qui ont bonne mémoire sont souvent rancuniers. Enfin... la réciproque était vraie en tout cas.
Cela mettait aussi en évidence le fait qu'elle n'ait qu'un seul des deux noms jusqu'à présent. Son regard déviait légèrement vers l'inconnu, insistant silencieusement sur cette information nécessaire.

Informations pour tous:
Comme vous pouvez le voir, le rythme s'accélère un peu. Je ne vais pas forcément attendre les réponses de tous les personnages avant de répondre moi-même, à présent. Si la situation s'y prête, j'agirais et ferais avancer l'histoire. Cela peut notamment vous motiver à prendre un peu moins de temps à rédiger et à poster plus régulièrement.
Actuellement, je ne peux pas répondre à Elynn sans Sly car son personnage fait des actions directes avec celui de Sly et elles sont nécessaires pour avancer le RP. Les questions de Reips par contre n'avaient nul besoin de la présence de Alistair, d'où ma réponse intercalée.
Couleur perso:
Sélia Gavir : color=#66cc99
avatar
Ewakhine Do'varden
Admin

Messages : 588
Date d'inscription : 16/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://klaewyss.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Alistair le Mer 17 Juin - 15:04

Le jeune homme failli s’indigner du ton que prenait la demoiselle qui lui faisait face mais jugea que ce serait bien idiot. Il avait suffisamment couru les rues comme ça à la recherche d’un emploi et ne comptais surtout pas reproduire les erreurs du passé. Il afficha un sourire avenant et ouvrit la bouche pour prendre la parole quand son acolyte le devança.

Il l’écouta répondre alors que l’étonnement et une légère pointe d’admiration montait en lui. Chasseur et aventurier itinérant, ça c’est carrément classe. Vagabond un peu moins mais associé au reste, ça donnait une touche de mystère et d’indépendance… Voire même de liberté.

Alors que son esprit commençait à errer sur des routes épiques, il revint sur terre et entendant la question qui suivait. Question pertinente s’il en était. Presque autant que la réponse qui suivit. Il était vrai que les autorités étaient bien souvent inopérantes dans des situations de crise. Leur manque de formation, d’agents ou une quelconque autre raison lui avaient permis de toujours s’en sortir dans ses coups plus ou moins autorisés. Et encore une fois, il pouvait compter sur le manque d’efficacité de ces fameuses autorités.

De fait, plus il y pensait, plus il appréciait leur nouvelle employeuse potentielle. Elle était peut-être horripilante mais elle était loin d’être stupide. Et bien que ça la rende potentiellement d’autant plus dangereuse, il était rafraichissant de se retrouver face à autre chose qu’une brute sans cervelle.

Un léger sourire amical lui venant naturellement aux lèvres, il adopta une attitude détendue pour ne pas montrer de signe de menace, d’autant plus qu’il se doutait qu’il n’aurait aucune chance en affrontement direct et, alors qu’elle finissait sa phrase en posant son regard sur lui, il prit enfin la parole.

« Je me nomme Ethan. On peut dire que je suis un acrobate qui en a assez de se retrouver seul sur la piste pour toucher tout juste de quoi survivre sans même avoir le plaisir ou l’opportunité de se dépasser un peu. Vous conviendrais-je ? »

La pure vérité. S’il y avait un point sur lequel le jeune voleur avait une bonne certitude, c’est que son interlocutrice n’accepterait pas vraiment la pure vérité mais qu’elle saurait s’il mentait. Charge à elle d’interpréter ce qu’elle voulait, désormais.

_________________
On a toujours le choix, il suffit de faire le bon.
avatar
Alistair
Modérateur/MJ Steampunk

Messages : 157
Date d'inscription : 30/05/2014
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Sibyllina le Jeu 18 Juin - 13:21

"Et bien et bien... Que de monde qui vaque à ses occupations..."
Cette tirade, prononcée à voix assez basse, provenait de l'ancienne corsaire qui contournait les tables en direction de la sortie. L'inspection était sommaire ; elle avait confiance en Lilhouh en ce qui concerne la propreté de l'établissement.
Arrivée à la dernière table, elle claqua des doigts deux fois en regardant vers ses serveuses présentes en salle avant de faire un mouvement de tête. La maîtresse des lieux s'absenterait d'ici peu. Bartholomew, qui flânait ici et là pour s'empêcher de repiquer du nez sur une chaise, comprit sans qu'on ne lui dise qu'il allait devoir veiller au grain à partir de maintenant. Se postant à côté du comptoir, le plus proche possible de l'entrée, il croisa les bras sur le torse en balayant la salle du regard.

De leurs côtés, Lilhouh et Sol'leina avaient terminé de débarrasser les tables et de les nettoyer, la vaisselle ayant été prise en charge par la graynarlh qui n'avait pas encore pu quitter la cuisine depuis plusieurs heures.
Comme la plupart des clients étaient partis, il ne restait désormais que quelques personnes aimant se détendre en regardant les allées et venues du personnel de l'établissement, les discussions s'étant faites plus rares et plus basses. D'ailleurs, les deux noyaux d'activité étaient désormais rassemblés autour d'une crieuse publique venue recruter pour une expédition, et d'un vieux grigoux aux airs râleurs. Une journée normale à la Dunette.

Le matin, les gens venaient pour les pâtisseries exclusives. Le midi et le soir, pour profiter de la cuisine du cordon bleu aux insultes folkloriques. La nuit, des activités musicales, dansantes et autres offertes par l'équipage. Mais l'après-midi, en règle générale, c'était la période des "affaires".

Le soleil, dehors, commençait lentement à décroître, les rayons filtrant au travers des bâtiments faisant face à l'auberge se faisant de moins en moins nombreux. Le temps des prises de missions allait se terminer et débuterait d'ici peu celui du dîner. Et c'est à ce moment-là que Sephora fit son retour, accompagné de Vincent, tous deux les bras chargés de victuailles. Ils se dirigèrent directement vers la cuisine où était déjà retournée Héréa.



[hrp] Ici débute la soirée. Elle se terminera dimanche si tout le monde a eu le temps de répondre et de cloturer sa scène. Exceptionnellement, il n'y aura aucune activité particulière à la Dunette aujourd'hui, afin d'écourter et de permettre à chacun de se lancer à l'aventure. [/hrp]

_________________
La Chasse est un art auquel l'on se doit d'initier nos proies.
Surtout si la proie est un bel homme !
avatar
Sibyllina
MJ - Créatrice - Correctrice

Messages : 103
Date d'inscription : 04/06/2014
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Sly le Jeu 18 Juin - 21:01

La jeune fille écouta, impassible, les remarques acerbes du vieux grognard. Il la prenait véritablement pour une gamine, un peu comme tous les gens qu'elle croisait pour la première fois. Il souhaitait qu'elle justifie sa présence à leur table. Et qu'elle lui paye à boire, par dessus le marché. Son attitude supérieure avait le don d'énerver la Demi-Elfe, ce qui ne lui ressemblait pas. Alors que Llyra prenait discrètement une profonde respiration afin de rester calme, elle remarqua qu'il semblait avoir mal aux gencives et réprima un sourire narquois.

Notant ce détail dans un coin de son esprit, la demoiselle aux yeux émeraude se concentra  sur les paroles de la femme en noir, réalisant à contrecœur que cette dernière n'était pas des plus agréables, elle non plus. Llyra se retrouva partagée entre embarras et colère, mais avant qu'elle ait pu prononcer un mot, l'autre femme s'était levée et avait repris la parole comme pour se rattraper. Tendant la main, elle se présenta poliment, mais son regard se fit froid lorsqu'elle se tut. 

Désemparée par ces changements d'attitude, la jeune fille se contenta de se lever puis de serrer la pâle main que lui offrait la femme aux cheveux noirs dans main gantée en silence, lui rendant un sourire cependant assuré. Ce faisant elle prit la parole d'une voix douce mais ferme. L'ombre de son bras passait maintenant juste sur la gorge du vieil homme, lui donnant une apparence étrange. « Je me prénomme Llyra et suis tout aussi ravie de vous connaître.  De ce que je constate, aucun de vous ne me prend réellement au sérieux. La raison de ma présence ici est pourtant la même que celle d’Éléonore : je cherche du travail. Et je serais ravie d'être votre duo.» Sourire aimable et petit signe de tête en direction de la femme en noir. « Mais soyez sans crainte, je ne serai pas inutile.»

Elle avait ajouté la dernière phrase en plantant son regard vert dans celui du vieux grincheux. L'ombre de son bras. Trop tentant. La Demi-Elfe se concentra quelque peu, l'exercice étant aisé, et fit naître sur la gorge du vieil homme une pression suffisante pour lui faire comprendre qu'elle n'était pas stupide et pouvait même être dangereuse.

A présent, elle devait relâcher. Et vite. Mais pourquoi ne pas continuer... Un grognement dans sa tête lui fit desserrer son étreinte sur la main d’Éléonore, et elle s'empressa de la glisser sur ses genoux, rajustant ses mitaines d'un petit geste nerveux. Elle poussa un léger soupir, et son sang-froid revint.  Puis, affichant un innocent et joyeux sourire elle annonça : « Oh, et pour votre boisson... commandez ce que vous désirez, je vous l'offre.»


Dernière édition par Sly le Ven 19 Juin - 22:05, édité 1 fois
avatar
Sly
Disciple Archiviste - Créatrice

Messages : 68
Date d'inscription : 07/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Ewakhine Do'varden le Ven 19 Juin - 12:01

Le vieux observa la rêveuse insulter puis saluer la gamine, il eut un rire intérieur sarcastique : rien de mieux que des aventuriers pour se divertir, il devait bien l'avouer. Cette réflexion joyeuse ne se vit en rien sur ses traits, pressé par le temps qu'il était. La nuit venait de tomber et il n'avait pas que cela à faire.
Il écouta impatiemment la nouvelle arrivante se présenter en tant que Llyra, un prénom vraiment moche, et promettre qu'elle ne serait pas inutile. Quelle surprise ! Comme si tous ne disaient pas la même chose... Ses pensées s'interrompirent lorsqu'une pression sur sa gorge se fit sentir. Ses yeux s'écarquillèrent un instant, le temps de la surprise : était-ce son corps qui lui jouait un de ses tours pernicieux ou bien... Ce fut le sourire et la concentration de Llyra qui lui donnèrent la réponse. Dès qu'il comprit qu'elle maîtrisait un semblant de magie des ombres, son regard retrouva son acidité et resta planté dans celui de la jeune fille jusqu'à ce qu'elle relâche prise.

Lorsque sa gorge fut libérée, il se la massa légèrement et nota que sa douleur aux gencives était partiellement passée. Grognant, il déclara : « Content de voir que tu sembles savoir faire quelque chose. - Son regard se durcit cependant lorsqu'il prononça la phrase suivante telle une menace : « Mais recommence ne serait-ce qu'une seule fois et je te conseille d'avoir ma mort sur la conscience si tu tiens à la vie. Pigé, gamine ? » Décrochant ensuite un regard assassin à Éléonore il lui lança : « Bon alors, tu vas rester à glander là encore longtemps ? Il est déjà tard, j'aimerai bien que tout le monde s'installe afin que je vous explique, j'ai pas qu'ça à faire. »
Il les délaissa un instant afin de chercher une serveuse du regard, sans s'encombrer de plus de cérémonie il lui lança : « Hey ! Un hydromel. Et pour le compte de celle-ci. » Déclara-t-il, grincheux, en désignant Llyra du menton. Se sachant tout à fait clair, il croisa donc ses mains sous son menton et observa les deux filles devant lui pendant une seconde.
« Bon, vous faites la paire ou y en a une qui se lâche l'affaire ? »

- - -

Sélia Gavir arqua un sourcil de perplexité à la description donnée à par Ethan. « Un acrobate, hein ? Mouais, ça pourrait vous être utile au vu de la mission qui s'annonce. » Son nez se plissa quelque peu, par réflexe, comme si elle se doutait qu'il ne disait pas tout. Sauf qu'en l'occurrence, elle s'en fichait. La table ayant été nettoyée entre temps, elle en profita pour répondre à la première question de Reips comme si elle était encore d'actualité. « Une bonne chope de bière ne serait pas de refus. »

Elle prit ensuite quelque secondes pour détailler l'acrobate avant de reprendre la parole. « Bien, vous semblez vous connaitre donc j'présume que vous  ferez un duo acceptable alors disons que je vais tâcher de faire bref; je suis un peu pressée et il faudrait que vous partiez dès demain. Bon, vous êtes tous deux au courant que des gnolls sont apparus sur l'île depuis quatre cinq ans, sans qu'on ne sache rien sur leur provenance, n'est-ce pas ? Ouais ben figurez vous qu'avec Herald on a peut-être résolu une partie de ce mystère à force de patrouilles, de combats et d'études de gnolls. J'vous la fais courte parce que vous n'avez pas besoin d'en savoir plus : il s'agit pour vous de vous dirigez vers Pelgard en suivant la route. À mi-chemin, vous vous enfoncerez dans la forêt au Nord jusqu'à atteindre un marécage. Vous ne pouvez pas le louper, c'est le seul qui sera silencieux dans les parages normalement.
Dans ces marécages y a une espèce d'objet magique qui sert visiblement de portail pour faire venir les gnolls. En tout cas, c'est une partie du portail. Le  "pourquoi ça urge", c'est qu'on sait que cet objet sera déplacé dans quelques jours grand maximum donc faut pas tarder sinon on devra tout reprendre depuis le début et ça, franchement, ça me ferait chier. J'vous cache pas que si vous arrivez trop tard, ça ne sert à rien de revenir chercher votre prime.
» Elle se tut ensuite, leur laissa quelques instants pour répondre et réagir.


Dernière édition par Ewakhine Do'varden le Sam 20 Juin - 20:50, édité 2 fois
avatar
Ewakhine Do'varden
Admin

Messages : 588
Date d'inscription : 16/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://klaewyss.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Elynn le Ven 19 Juin - 13:04

L’espace d’un instant, la jeune femme faillit s’interroger sur les paroles sibyllines du vieil homme. Elle était suffisamment futée pour que les échanges de coups d’œil et de grimaces entre les deux individus qui lui faisaient face lui aient fait comprendre que la demoiselle aux cheveux flamboyants était la source de cette agitation. D’autant plus que l’homme adressait ses menaces directement à celle-ci. Elle n'avait cependant rien vu qui l'ai mené à une telle extrémité.

Mais ce n’étaient pas les déclarations grandiloquentes du vieillard qui l’intéressaient, c’était plutôt le fait qu’il ait eu à les faire. Il était râleur oui, mais de là à émettre des menaces de mort à quelqu’un qu’on vient à peine de rencontrer, il y a un pas. La brunette n’aurait su dire quand ou comment, mais sa nouvelle compagne d’aventure avait réussi à le faire sérieusement craindre qu’elle soit une menace pour lui.

La seconde chose importante était que toute la scène s’était passée sans même qu’elle s’en aperçoive. Ce genre d’évolution de comportement est d’ordinaire issu d’une démonstration de force, de puissance ou d’agilité flamboyante. Une démonstration bien souvent hautement stupide tant elle dévoile tout le jeu d’un individu, mais ce n’était pas le cas ici.

Les réflexions d’Eleonore avaient allumé dans son regard une lueur d’approbation à l’attention de la dénommée Llyra. Réflexions qui lui avaient sans doute données l’air un peu absente, pour ne pas dire attardée, parce que l’homme se tourna vers elle pour aboyer de nouveau.
Distraitement, elle afficha de nouveau sur son visage son masque favori, celui au sourire aimable, mais qu’elle n’avait jamais réussi à faire apparaitre dans ses yeux.

« Nous vous écoutons. »
avatar
Elynn

Messages : 63
Date d'inscription : 20/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Sly le Sam 20 Juin - 15:13

La menace du vieux grincheux faillit faire sourire Llyra. Faillit seulement, car son cœur s'était serré et il lui avait fallu beaucoup de sang froid pour rester de marbre et ne pas s'enfuir en courant sous le dur regard que lui avait lancé le grognard. Elle avait peut-être gagné un semblant de respect de sa part, mais il ne servirait à rien de le prendre à la légère, surtout parce qu'elle doutait que la condition physique de l'homme l'empêcherait véritablement d'attenter à sa vie. Elle se contenta donc de le regarder sérieusement afin de lui montrer qu'elle ne comptait pas recommencer de si tôt. 

La Demi-Elfe écouta ensuite le grognard rouspéter contre la dénommée Éléonore, commander un hydromel et leur demander si elles acceptaient de travailler ensemble. Llyra tourna alors son regard vers la jeune femme. Cette dernière semblait avoir compris qu'il s'était passé quelque chose et que la demoiselle rousse en était la cause, mais elle ne fit aucun commentaire. La jeune magicienne n'était pas certaine qu’Éléonore avait compris ce qu'elle avait fait, et elle en était plutôt soulagée. Cela signifiait qu'elle avait su se montrer discrète.

Les yeux verts de Llyra croisèrent un instant ceux de la femme vêtue de noir, qui semblaient exprimer une sorte d'approbation muette et étrange, qui ne lui déplut pas. Son regard se posa ensuite sur le pendentif d'un vert pâle qu’Éléonore portait à son cou, puis cette dernière annonça au vieil homme, par une simple phrase, qu'elles effectueraient ensemble la mission qu'il avait à leur confier et qu'elles étaient prêtes à savoir en quoi ladite mission consisterait. La Demi-Elfe se tourna de nouveau vers le grognard et planta son regard émeraude dans ses yeux, acquiesçant les dires de la demoiselle brune d'un hochement de tête. Elle n'avait rien à ajouter.

Llyra attendait les explications de l'homme tout en repensant aux yeux verts d’Éléonore, à son pendentif et à ses vêtements. Elles étaient étrangement semblables, et cela préoccupait la jeune magicienne qui trouvait inattendu le fait de rencontrer une fille comme cette demoiselle dans un lieu aussi banal qu'une auberge. Sans doute était-ce un souhait de Namila. Quoi qu'il en soit, la petite rousse commençait à apprécier le peu qu'elle avait pu voir de cette fille aux vêtements sombres.

Elle se rendit compte alors qu'elle ne connaissait pas le nom du vieux grincheux. Bien que désagréable, celui-ci devait bien en porter un, et Llyra était curieuse de le connaître. Elle estima cependant préférable de ne pas poser la question tout de suite mais d'attendre et de voir s'il se présenterai de lui-même. Le cas échéant, elle demanderait. S'enquérir de cette information maintenant ne ferait qu'énerver davantage le grognard, chose qu'elle ne voulait surtout pas. La demoiselle aux cheveux de feu n'était pas là pour s'attirer des ennuis, et n'aimait pas les disputes. Elle resterait aussi prudente que possible.
avatar
Sly
Disciple Archiviste - Créatrice

Messages : 68
Date d'inscription : 07/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Reips Hunt le Sam 20 Juin - 16:42

Pas de militaires, de gardes ou de mercenaires.. cela arrangeait bien Reips. Il n'aimait pas avoir affaire à une quelconque autorité, cela s'était toujours très mal terminé. En ce qui concernait Ethan, il fut ravit d'être assuré que son coéquipier souhaitait véritablement travailler en équipe tout en sachant se débrouiller s'il venait à être séparer. Pour Reips, cet élément n'était pas à prendre à la légère, surtout lorsque l'on travaille en groupe si réduit.

Il prit commande de deux bières. L'une pour Sélia et l'autre pour Ethan.

En ce qui concernait le reste de la mission, les précisions apportées par Sélia étaient suffisantes. Il fut tenté de demandé des précisions sur l'apparence de l'objet en question, mais se retint. Il suffirait de remonter la trace des Gnolls, de trouver un camp ou quelque chose de ce genre pour mettre la main dessus. Mais une fois cela fait...

-" Une partie seulement ? Lorsque nous auront trouvé le moyen de neutraliser cet "objet", je suppose qu'il faudra vous l'apporter (ici même) pour l'étudier ? Ou bien ne pas prendre de risque et le détruire définitivement ?



Une fois toutes les cartes en mains, Reips conclu :

- A la votre et la victoire ! "

Bien qu'il ne puisse trinquer, faute de chope pour lui-même.


- A fini concernant cette phase de RP -


Dernière édition par Reips Hunt le Mar 11 Aoû - 22:10, édité 2 fois

_________________
L'important n'est pas de pouvoir, mais de faire croire que l'on peut.

CIA
avatar
Reips Hunt

Messages : 175
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Ewakhine Do'varden le Sam 20 Juin - 20:09

Une fois assuré de leur attention, il prit le temps de s'humecter les lèvres puis de boire une longue gorgée d'hydromel rapidement apporté. Un bruit de déglutition se fit entendre mais il n'en avait cure. Lorsqu'il reposa sa chope il repositionna ses mains sous son menton avant de reprendre la parole.
« C'est très simple, j'ai besoin de personnes pour enquêter sur le vol d'une de mes recettes. À tous les coups, c'est ce salopiaud de Jahren Tennal qui a perpétré le coup. Oh bien sûr, il est trop vieux, tout comme moi pour perpétrer ses petits méfaits mais il est aussi retors que moi et je ne doute pas qu'il ait pu envoyer un larbin, depuis Polimas, faire le travail à sa place.
Pas très dégourdi le larbin si vous voulez mon avis, il a fichu du sang partout le saligaud et il a cassé l'une de mes fenêtres ! Votre travail consiste à découvrir qui a pu faire cela, et à le rattraper avant qu'il ne communique MA recette à Jahren le sans-talent ! C'est pigé ?
»

Ne leur laissant pas le temps de répondre, il enchaina, pressé : « J'espère bien, pour commencer, vous vous pointerez demain à mon laboratoire au nord-est de la ville pour voir ce qu'il en est. Puis vous enquêterez comme des grandes filles.
Il savait où je rangeais mes recettes et quand je sortais de chez moi donc soit il m'a observé soit il a eut des renseignements. Dans les deux cas, il a posé des questions. Je veux que vous sachiez à qui, pourquoi et que vous me retrouviez cet enfumé, est-ce clair ?
» Sa voix s'échauffait et vibrait légèrement au souvenir de ce larcin traitre qu'il avait constaté tout juste ce matin et cela se sentait qu'il était n'était pas remonté qu'à cause de l'alcool.

Il émit un grognement puis les regarda en maugréant avant d'articuler ces derniers mots : « Et si vous rattrapez la recette avant qu'elle ne soit communiquée à Jahren vous pourrez compter sur une petite prime. Alors je vous conseille d'aller vous pieuter pas trop tard et de vous pointer une fois l'aube dépassée d'une heure. »
Il cessa alors de parler, les défiant du regard, prêt à recevoir leurs questions et réactions. Cela se voyait que l'heure ne le réjouissait pas et qu'il n'aurait pas la patience de répondre à plusieurs de leurs questions. Elles auraient tout le temps de le questionner demain se disait-il, elles avaient toutes les informations importantes que diable.

- - -

La femme accepta volontiers la bière lorsqu'elle se présenta et en but quelques gorgées, snobant l'exclamation de Reips Hunt, préférant commenter plus sobrement : « Un drôle d'être que celui qui commande à boire en s'oubliant. » Après cette phrase légèrement philosophique, elle renifla quelque peu dédaigneuse puis revint à ses moutons en répondant à la remarque.
« Une partie seulement ouais, mais une partie non négligeable qui devrait mettre à mal leur prochaine apparition, ce qui nous ferait gagner un peu de répit, le temps de récupérer le reste. Et j'pense pas que vous soyez en mesure de neutraliser quoique ce soit de magique, ni de le détruire, je vous demande juste de le ramener ici. Je prendrai tous mes repas de midi, là, durant les cinq jours à venir. Si vous mettez plus de cinq jours, c'est que vous êtes soit perdus, soit arrivés trop tard. Dans les deux cas, pas la peine de vous repointez là. »

Sélia prit le temps de boire une nouvelle gorgée de bière avant de reprendre : « Juste un conseil parce que je ne veux pas que vous perdiez du temps bêtement : avant de partir sur la route bille en tête, renseignez-vous sur les Urgosmagères. Le marais en est infesté et j'suis pas certaine que vous en ayez déjà vu, donc si c'est le cas, allez parler à Galdanniel. C'mec pourra vous en dire plus que moi. » D'après l'intonation qu'elle mit dans ses derniers mots, il était naturel de se demander si elle entretenait de bonnes relations avec cet individu. Reprenant sa chope pour une rasade, elle ne donnait pas l'air de vouloir en dire plus.
Elle reposa la chope quasi-vide puis se gratta la jambe. Il serait bientôt l'heure de partir, la nuit était déjà bien trop installée à son sens, constata-t-elle en jetant un regard par la fenêtre qui ne reflétait que l'intérieur et ses lumières. Son regard revint vers eux, montrant qu'elle les écoutait de nouveau.


[HRP]Je vous rappelle à tous que dimanche soir minuit, toutes les conversations doivent être terminées ou reportées au lendemain matin.[/HRP]
Couleurs des PNJ:
Le vieux grincheux : color=#cc9966
Sélia Gavir : color=#66cc99


Dernière édition par Ewakhine Do'varden le Mar 21 Juil - 14:02, édité 1 fois
avatar
Ewakhine Do'varden
Admin

Messages : 588
Date d'inscription : 16/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://klaewyss.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Alistair le Dim 21 Juin - 10:34

Ethan remercia Reips avant de lever son verre aux derniers mots de celui-ci puis d'en prendre une grande lampée.

« Avant de conclure, j'aimerais savoir une chose toutefois. Je ne suis pas un grand spécialiste de la magie certes, mais je sais qu'elle a toujours un prix. Quels sont les risques qui l'accompagnent, n'y aura-t-il pas des effets secondaires potentiellement désagréables à se trimbaler avec ce genre d'objet ? Le fait que sa simple présence fasse taire tout un marécage me laisserait penser que cette hypothèse n'est pas si invraisemblable que cela.

Mais une question plus cruciale encore me tourne dans la tête depuis un moment. Qui doit venir déplacer ce morceau de portail et pourquoi ?
En effet, ces personnes, si elles venaient à avoir connaissances de nos agissements, pourraient vouloir s'y opposer et nous apporter certains ennuis. Pouvons-nous avoir la certitude que personne n'est au courant de vos découvertes ou devons-nous partir du principe que nous seront confrontés à des hordes de guerriers pas franchement enthousiastes à l'idée de nous laisser faire ? »


Le jeune homme prit le temps de boire une nouvelle gorgée avant de reprendre. Il avait capté le regard de la demoiselle vers la fenêtre et avait compris qu'elle partageait son désir de sommeil. Lui qui n'avait pas pris le temps de dormir alors que la journée s'éternisait et cela commençait à lui peser.

« Nous ne tenons pas à partir bille en tête bêtement, vous comprenez. »

_________________
On a toujours le choix, il suffit de faire le bon.
avatar
Alistair
Modérateur/MJ Steampunk

Messages : 157
Date d'inscription : 30/05/2014
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Elynn le Dim 21 Juin - 13:00

La jeune fille jeta un œil à la demoiselle assise à coté d'elle et failli lui demander si elle avait d'autres questions mais n'en fit rien. Bien qu'elle appréciait son style, Eleonore commençait à saturer de l’atmosphère de cette pièce. Tout ce monde, toute cette agitation, et cette bonne humeur... Depuis quelques minutes déjà, une envie pressante la poussait vers l'extérieur, comme un tiraillement au fond de son estomac. Elle désirait seulement sortir et retrouver la solitude pour un moment.

« Tout cela me semble clair, et je n'ai pas plus de question que cela. Merci pour ces précisions, nous nous retrouveront donc demain."

Elle se leva alors en déposant au centre de la table de quoi payer les consommations, salua ses compagnons de la soirée et se retira. Elle fit un signe de tête à la serveuse en se dirigeant vers la porte, qu'elle passa, l'air absent, perdue dans ses pensées.

L'idée lui passa par la tête d'aller se coucher, comme le voudrait la logique, mais elle préférait tout compte fait aller errer dans la ville. Cela lui permettrait de découvrir le coin et, qui sait, peut-être de faire un peu de repérage.
avatar
Elynn

Messages : 63
Date d'inscription : 20/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Giron de la Dunette, RP OUVERT

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum