Equipe Psi - Mission Paradis Perdu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Equipe Psi - Mission Paradis Perdu

Message par Alistair le Jeu 22 Jan - 9:12

Enfin ! Ils ont enfin fini leur mission.

Il faut reconnaitre qu'ils sont performants mais bon sang, qu'est-ce qu'ils sont lents !
Il sembleraient qu'ils aient aussi réussi à travailler ensemble, cela tient du miracle.

Quoi qu'il en soit, ils ont réussi, j'en veux pour preuve leurs rapports de mission, ci-dessous :

Romanov, instructrice déléguée à l'équipe Psi

_________________
On a toujours le choix, il suffit de faire le bon.
avatar
Alistair
Modérateur/MJ Steampunk

Messages : 157
Date d'inscription : 30/05/2014
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rapport de mission - Sylvia

Message par Ewakhine Do'varden le Jeu 29 Jan - 17:42

Hum. Ça enregistre là ? Okay.
*inspiration légère*
Je me nomme donc Sylvia Buckhouse et j'ai rejoins l'équipe Psi il y a quelques jours. Voici mon premier rapport de mission.
Bon alors, pour commencer, faut savoir que mon équipe est un résidus de connards sexistes et pervers. Ça pose bien l'ambiance. Heureusement, ils ne se limitent pas à cela.

Notre mission nous a été confiée par Michael Philips, lui-même. Yep. A priori c'était un superviseur comme un autre à l'exception près qu'il a essayé de nous tuer, les trois gus de mon équipe et moi, alors qu'on venait à peine de se rencontrer. C'était ... hum. Bon, il paraît que tous les superviseurs font ça. Pour tester l'esprit de groupe tout ça, c'est... ouais, on s'en fout. La mission.

Il s'agissait de récupérer "le paradis perdu", de je ne sais qui. Le bouquin avait été aperçu la dernière fois dans une boutique de Chancery Lane. On devait donc s'y rendre et interroger le vendeur.
On a un peu galéré au début vu que Reaves faisait n'importe quoi et se foirait constamment. On comptait sur lui pour nous conduire à la boutique mais il a juste réussi à cramer le moteur d'un des engins. On s'est donc fait éjecter et on s'est replié sur un mode de transport plus conventiel : le cheval.
Arrivés à la boutique, le plan était simple : notre "espion" grimpe sur les toit pour atteindre la porte de l'arrière boutique au cas où le mec nous file entre les doigts et je me charge d'aller lui parler et de lui servir un joli sourire. Mais à peine ai-je mis un pied à l'intérieur que notre cible, John Feldmann, filait comme une flèche vers l'arrière boutique. Garen s'est précipité à sa suite et avec Raven, ils l'ont stoppé. Pendant ce temps-là, j'interrogeais le seul client de la boutique qui était paumé et qui ne nous a rien appris. Je ne sais plus ce que fichait Reaves pendant ce temps-là... Je crois qu'il gardait les chevaux.
Au final, je me charge d'interroger gentiment Feldmann, un peu amoché et apeuré suite à sa rencontre avec Garen. Il ne s'est pas tellement montré coopératif mais a fini par nous donner l'emplacement de ses registres et de ses livres. On a aussi appris que le livre était potentiellement chez Sir Irving. Une nouvelle piste donc on appelle notre superviseur qui n'a pas été fichu de nous donner la moindre info utile si ce n'est l'adresse ! En plus, il était fiché dans les archives le Sir Irving. Et vous savez pourquoi ? Parce qu'une brigade était déjà monté y a deux semaines saisir les livres du gus suite à l'appel de Balthazar Irving, fils du défunt Sir Irving. Mais non, Philips nous a rien dit et on a dû y aller sans savoir. On est un peu passé pour une bande de blaireaux pour le coup.
Ah oui, d'ailleurs, entre temps une brigade est venue foutre le feu à la boutique d'antiquaire, pour éliminer tous les livres et tous ces trucs-là.

Bref, une fois que Garen a défoncé la porte de notre hôte, on finit par converser avec Balthazar Irving qui nous apprend que son père est mort depuis peu. Qu'il avait en sa possession plein de bouquins, qu'une équipe de Nostromo est venu y ficher le feu et que son majordome avait disparu. Possiblement avec des bouquins. Pourquoi un majordome savait lire ? Ça je n'en sais fichtre rien et je m'en tape.
On s'est donc rendu dans la pension où il était censé se trouver et on tombe sur quatre brutes insensibles à mon charme, n'ayant de cervelle que pour se la faire exploser pitoyablement. Garen et l'invocation de Reaves s'en sont bien chargés. Raven s'en est mêlé aussi mais j'suis pas certaine que ce soit le meilleur combattant. On est contraint de les achever. Pourquoi ils sont morts ? Possiblement pour une promesse d'argent et un esprit trop étroit pour comprendre qu'une fois morts, ils n'en profiteraient jamais.
En fait, ils gardaient la chambre du majordome que l'on recherchait. Et à peine Raven est-il entré qu'il s'est fait charger par un colosse tatoué et chauve. Garen et le Papercut de Reaves l'ont géré, ajouté au Papercut invoqué par le majordome parce que oui, lui aussi était un écrivain. Le truc c'est qu'il semblait nous en vouloir aussi. On s'en est tiré en coupant la jambe du colosse, le laissant s'évanouir et en déchirant le papier du majordome. Raven avait fait son fourbe et était tellement nerveux qu'il a déchiré en plein de morceaux le papier. J'ai pas trop compris sur le coup. M'enfin on interroge le vieux, on crame les autres livres, on ramène le paradis perdu et on rentre à la base. Une équipe se charge du majordome et de l'homme à moitié mort pour les interroger.

Jusqu'ici tout pouvait bien aller, si on mettait de côté toutes les remarques auxquelles j'ai eu droit de part mon sexe de mes "camarades" de terrain ainsi que certains foirages de mes compagnons un peu trop brusques et pas assez réfléchit. Excepté Raven, il a quand même eu de bonnes idées. Bref, ça aurait pu aller bien si Philips n'avait pas disparu en fichant le feu au livre après nous avoir sorti un blabla complètement stupide sur l'humanité des papercuts. Il s'est avéré que c'était un papercut lui aussi et qu'il avait mis un terme à sa vie, après avoir infiltré et bien infiltré Nostromo, la considérant comme bien remplie.
Une fin... assez inattendue, je dois dire. Et voilà.

Bon. Si je dois dire un mot sur les trois autres, je dirais que Garen est assez euh... bourrin mais qu'il n'est pas méchant, enfin pas avec nous quoi. Ça reste un soldat et il sait se montrer persuasif si besoin est.
Raven ne m'inspire qu'une semi-confiance car il a un... truc qui me fait dire qu'il est louche. Mais il semble assez compétent dans ce qu'il fait.
Reaves par contre c'est juste un naze. Il loupe une fois sur deux son invocation, et il foire tout le reste. À choisir, je prends son papercut en coéquipiers et lui en invocation. Il raconterait moins de conneries comme ça...
Et sinon, je trouve qu'on s'en est globalement bien sorti mais que débuter avec une mission comme ça, c'est vachement perturbant. J'espère qu'on sera récompensé quand même, on a débusqué un papercut au sein de Nostromo, hein ?
avatar
Ewakhine Do'varden
Admin

Messages : 588
Date d'inscription : 16/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://klaewyss.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum