Discours du président de Nostromo aux nouveaux arrivants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Discours du président de Nostromo aux nouveaux arrivants

Message par Alistair le Ven 28 Nov - 15:12

Certaines informations suivantes sont tirées du livre City Hall, si cela dérange les ayant droit, la moindre demande de suppression de leur part sera bien entendu executée.

Londres, 28 novembre 1848, Peel Tower.

Bonjour à tous et bienvenue !

En cette année 1848, la ville … que dis-je … Le pays, a plus que jamais besoin de vous.

Depuis plus de cent ans, le papier est interdit. Il a disparu de nos rues, pour des raisons économiques et écologiques. Du moins c'est ce que nous disons aux citoyens.

Mais si vous êtes ici aujourd'hui, c'est parce que de phénomènes étranges ainsi que des créatures terrifiantes apparaissent dans toues la ville, et c'est nous, Nostromo, une organisation gouvernementale, qui enquêtons sur ces phénomènes.

En vérité, nous connaissons la raison de ces événements : Les écrivains suffisamment doués, mais trop souvent animés de mauvaises intentions, ont la capacité de donner vie aux créatures de leur imagination rien qu'en les décrivant sur du papier. Ces créatures sont nommées Papercuts. Avant l'interdiction du papier, les papercuts étaient monnaie courante. Leur puissance impressionnante associé à une insensibilité naturelle aux faiblesses humaines telles que la faim ou la fatigue en font une formidable puissance de travail.

Malheureusement, non seulement ils sont incapable de la moindre initiative, accomplissant seulement les ordres donnés explicitement par leur auteur, parfois plus que douteux, mais ils sont susceptible de développer des afflictions. Ils devenaient alors de véritables fléaux provoquant des massacres de masses.

Chacune de nos équipe est formée des meilleurs professionnels dans différents domaines spécialement formés pour traquer, retrouver et neutraliser toute forme de Papercuts et leurs écrivains. Les réserves de papier doivent être brûlées car aujourd'hui, l'écriture est devenue une arme mortelle.

Mesdames, messieurs, Il est de votre devoir de protéger les sujets de la reine. Nous comptons sur vous.



Tiré du livre City Hall, de Devernay, Guérin et Lapeyre, à destination du jeu d'aventures.

Spoiler:
couleur : #900

_________________
On a toujours le choix, il suffit de faire le bon.
avatar
Alistair
Modérateur/MJ Steampunk

Messages : 157
Date d'inscription : 30/05/2014
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum