Shaël Theenan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Shaël Theenan

Message par Sly le Mer 3 Déc - 21:52

--- commentaires autorisés ---

Prénom : Shaël Theenan
Race : Humain
Âge : 21 ans
Taille : 1m76
Poids : 57 kg

Bourse :
Divinités vénérées : Palaran, Dieu de la Neutralité, Tyrhmaal, le Dieu des Humains,  Rolanech, celui du Voyage, Fixis, le Dieu de la Connerie et de la Camaraderie, Londolikh le Dieu des Combats et enfin Alana, la Déesse de la Chance.
Pourquoi ces Dieux ?:
Etant doté d'un humour assez prononcé, Shaël vénère avec ferveur le Dieu Fixis. Ses nombreux voyages et les expériences qu'il a vécues l'ont ensuite amené à prier pour les Dieux du Voyage et des Combats, ainsi que pour la Déesse de la Chance.
Réputation : Neutre

Description physique :Shaël a des cheveux blancs aux reflets argentés qui tombent devant ses yeux d'un gris profond. Plutôt grand, le jeune homme dégage une impression de force et de souplesse. En effet, ses muscles se dessinent sous ses habits. Sa peau a l'air assez pâle à côté de ses vêtements sombres et évoque celle d'un vampire.
Actuellement :


Vêtements actuels :Vêtu entièrement de noir, il porte des habits de cuir relativement moulants et pratiques. Sous une cape noire à capuche, on peut voir un haut dont le col masque la moitié de son visage. De confortables chaussures usées par le voyage protègent ses pieds.  Une bande de cuir sur laquelle est fixée le fourreau d'un sabre ceint ses hanches. Un sabre redoutable, aussi noir que les vêtements de Shaël.

Pour les (gentils) admins:
Shaël est un adepte du combat au corps à corps. Parce qu'il se débrouille relativement bien en combat rapproché, que ce soit à mains nues ou avec des armes, plusieurs lames sont dissimulés dans sa cape, ses manches ou ses chaussures. L'adolescent aux cheveux immaculés redoute cependant les attaques magiques, contre lesquelles il est impuissant. Il vise assez mal, mais peut se débrouiller pour dévier des flèches ou autre petit projectile.
Le jeune homme possède un atout caché : Lorsqu'il le souhaite, il ferme ses poings et trois lames jaillissent d'entre les phalanges de chacune de ses mains. Des lames bien plus dangereuses que le sabre noir.

Psychologie :Généralement très sûr de lui, Shaël est prêt à prendre des risques, appréciant la difficulté et les défis. Très énergique, il apprécie particulièrement l'effort et le fait de sentir son corps bouger, notamment lors de combats au corps-à-corps. Partout où il va, le jeune homme recherche l'aventure voire l'action. Le jeune homme est doté d'un sens de l'humour à toute épreuve. Il est cependant souvent inconscient des risques réels de ce qu'il entreprend, cherchant parfois même à simplement s'en mettre plein la vue. Shaël ne s'engage néanmoins dans une affaire que s'il est sûr d'y trouver son compte. Il s'amuse également à folâtrer dans les quartiers bourgeois et à dérober quelques bourses rebondies ou objets de valeur dans le but d'arrondir ses fins de mois. Le jeune homme aux cheveux blanc comme neige voyage beaucoup, en quête d'une seule chose, celle qui guide sa vie. La liberté.


BackGround

    Shaël avait passé les quinze premières années de sa vie dans le petit village de Polimas. Il n'en a cependant pas gardé beaucoup de souvenirs. Il sait que c'est son père les a élevés, sa sœur et lui, sans jamais évoquer l'existence d'une mère. Élevé n'est cependant pas le mot juste. Il n'était généralement pas présent à la maison, ce dont le jeune garçon se félicitait. Car lorsqu'il rentrait, son père était saoul et violent. Les deux enfants devaient se débrouiller seuls pour subvenir à leurs besoins. Fuir dès qu'ils entendaient la porte claquer. Ne pas manger beaucoup, car ils ne disposaient de presque rien. Une aimable voisine leur offrait néanmoins un bon repas dès qu'elle le pouvait, elle-même ne roulant pas sur l'or.
    C'était donc à Shaël que revenait le rôle de tuteur pour sa jeune sœur Andä. C'était à lui de la protéger. D'environ quatre ans la cadette, Andä était une très jolie fillette aux yeux verts et aux cheveux blonds. Elle était adorable et pleine de vie, affichant sans arrêt un sourire éblouissant de joie de vivre malgré sa fragilité et sa situation familiale. Les deux enfants étaient aussi proches que possible, ils passaient tout leur temps ensemble. Shaël venait chercher sa sœur chaque soir pour l'emmener jouer tant que leur père se trouvait à la maison, puis ils regagnaient leur demeure pour jouer et manger, veillant à être dans leur chambre au moment où leur paternel poussait la porte en répandant des effluves d'alcool autour de lui.
    La fillette contracta vers l'âge de neuf ans une maladie inconnue qui eut raison d'elle en quelques semaines seulement. Une allergie, disaient les adultes chargés de la soigner. Shaël avait demandé à la vieille voisine de la sauver, mais celle-ci lui avait répondu qu'il n'y avait plus rien à faire, si ce n'est de rester à ses côtés. Le cœur brisé, vidé, Shaël suivit son conseil, et se rendit au chevet de sa jeune sœur. Il commença également à éviter son père. Ce dernier ne venait jamais prendre des nouvelles de sa fille. Son attitude poussa Shaël à lui vouer une haine inconditionnelle. Dégoûté de l’attitude de celui qui aurait dû protéger sa sœur, il se promit de s'enfuir. L'occasion se présenta juste après l'enterrement d'Andä. Ce dernier fut calme et triste. Une bonne part des villageois étaient venus y assister, dont la voisine qui les avait si souvent aidés.
    Accablé de chagrin, Shaël se souvint des derniers mots qu'il avaient dits à sa bien-aimée Andä.

"Pars", lui avait-il murmuré, les yeux pleine de larmes. "Pars tranquille. Ne t'en fait pas pour moi. Je vais quitter cet endroit. Je te promet de faire tout ce que nous avions l'intention de faire. Je vivrai ma vie pour celle que tu n'auras pas. Pour toi. Ainsi nous ne nous quitterons jamais. Et nous serons libres."

    Andä avait sourit une dernière fois. Elle était partie en paix, sa main dorénavant froide serrée dans celle de son frère. Le jeune garçon rassembla ses maigres possessions, remercia la vieille voisine avec chaleur, puis partit sur les routes. Armé de courage, de force et de toute la sagesse dont il disposait, il se fit engager dans une caravane. Pendant quelques années, il vécu ainsi, apprenant à se battre et à survivre. Il commença également à accepter la mort prématurée de sa sœur et à vivre en portant ce poids. Les voyages et rencontres diverses lui firent retrouver le sourire. Un sourire qui avait des accents de liberté. Le rêve d'Andä. La quête de leurs vies. Ses pas le menèrent finalement à Dérive. Shaël décida de s'y arrêter quelques temps, histoire de se remplir les poches et d'y trouver travail et aventure.
    Et, avec un peu de chance, de trouver sa Liberté.
avatar
Sly
Disciple Archiviste - Créatrice

Messages : 68
Date d'inscription : 07/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum