RP du 12 Juin 2014 : Première rencontre Reips, Tylanhnem, Lysihenn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RP du 12 Juin 2014 : Première rencontre Reips, Tylanhnem, Lysihenn

Message par Ewakhine Do'varden le Jeu 17 Juil - 18:34

Jeudi 12 Juin 2014 : 19h47 - 23h43

Participants :
Reips Hunt - Reips
Alistair - Tylanhnem
Ewakhine - L'homme blessé
Ewakhine - Le personnel


Première rencontre Reips, Tylanhnem, Lysihenn


Ewakhine Do'varden : *L'homme passa la porte avec un sourire arrogant, il jeta un regard à l'assemblée et fut content de constater qu'il n'aurait pas à en découdre ce soir. Il avait le visage tuméfié par endroits et avançait en veillant à ne pas trop s'appuyer sur sa jambe gauche. Il se dirigea vers une table plutôt éloignée de l'entrée, juste dans le renfoncement que faisait la salle de réception.*
Ewakhine Do'varden : *Il se laissa tomber sur une chaise de façon à avoir dans sa vue le comptoir et la majorité de la salle. Seules une partie des escaliers et l'entrée échappaient à sa vue. Il laissa tomber son sac à moitié déchiré par terre et fit signe au serveur de s'approcher.*
Ewakhine Do'varden : *Celui-ci s'approcha et patienta sans rien dire que l'homme lui dise son envie de consommer. Ce dernier s'éclaircit la gorge puis prit la parole : * J'aimerai deux tranches de pain ainsi que du pâté si vous avez...? *Solf hocha la tête positivement ce qui tira un léger sourire à son client qui commençait à bien apprécier ce serveur muet* Et... un verre d'alcool. Fort. Ce que vous voulez, je vous fais confiance. *Solf hocha la tête une nouvelle fois puis s'éloigna en direction des cuisines*
Ewakhine Do'varden : *L'homme était vêtu de cuir et de tissu poussiéreux et déchiré par endroits. C'était la quatrième fois qu'il venait ici et il commençait à apprécier l'établissement toujours agréable. S'il était venu ce soir ce n'était pas simplement pour manger mais aussi et surtout pour se cacher quelque temps. Il pensait même dormir ici le temps d'une nuit, afin de se remettre de ces quelques blessures. Décidément cette ville n'était vraiment pas faite pour lui.*
Ewakhine Do'varden : *En attendant sa commande qui ne devrait pas tarder -il voyait le serveur remplir un verre- il fit un nouveau tour d'horizon des visages, s'attardant un instant sur tout ceux qui ne lui prêtaient pas attention. Son regard coulait notamment vers leurs ceintures et leurs chaussures, évaluant brièvement la richesse et la dangerosité de chacun.*
Ewakhine Do'varden : *Il doutait faire le moindre vol ce soir, et encore moins ici, il avait déjà put voir des miliciens traîner ici, mais il faisait cela par habitude afin de ne pas perdre la main comme il disait. Solf revint vers lui.*
Ewakhine Do'varden : *Il déposa une tranche de pain puis une seconde sur laquelle une petite motte de pâtée reposait. Le serveur posa ensuite le verre puis repartit, alors qu'il le remerciait, vers un autre client, une cliente en l'occurrence. L'homme aux cheveux ébouriffés sortit un couteau de son étui de cuir puis commença par répartir la viande sur les deux tranches de pain plus ou moins équitablement.*
Ewakhine Do'varden : *Il commença ensuite à manger, gardant une oreille sur l'entrée de l'auberge. Il doutait qu'ils puissent revenir mais préférait ne pas prendre de risque et rester prudence. Des féculents, de la viande, des forces et un alcool fort, voilà ce dont il avait besoin ce soir. Et il l'avait pour moins d'une pièce de bronze. Du moins l'espérait-il en mâchant*
Ewakhine Do'varden : *L'homme faisait durer le plaisir, prenant son temps pour manger et savourer. Mais surtout pour éviter de trop forcer sur sa mâchoire. Il estimait avoir eu de la chance de ne pas l'avoir cassée après la rixe de cet après-midi. Ils n'y avaient pas été de main morte en tout cas, il le leur rendrait bien... plus tard. La première tranche de pain avait disparu et il semblait pensif sur la seconde, mâchonnant lentement. Son verre quant-à lui n'avait pas bougé.*
Reips Hunt : "Reips poussa la porte de la taverne, comme il l'avait fait de nombreuses fois en de nombreux autres endroits : avec force et assurance. Et c'est sans attendre qu'il se précipita à l'intérieur de la bâtisse, heureux de trouver un peu d'ombre. Le soleil implacable et la chaleur caniculaire qui régnaient à l'extérieur avaient mis à mal l'Eldwor. Sa peau était irritée, de petits points blancs étaient apparus partout sur les zones de sa peau grise qu'il n'avait pas pu couvrir. Malgré la chaleur, il avait dû chaudement se vêtir pour se protéger des rayons du soleil, c'est pourquoi il portait encore son armure légère et sa cape sombre. (Armure composée principalement de deux longues plaques partant des épaules et d'un assemblage des plaques plus petites sur les cuisses ainsi qu'un plastron pectoral). Son regard traversa la pièce, le temps d'acclimater ses yeux noirs puis ses longues oreilles se redressèrent lorsqu'il trouva le comptoir vers lequel il se dirigea avec hâte."
Ewakhine Do'varden : *L'homme resta bouche bée devant le spécimen des plus étranges qui venait d'entrer. Non seulement il avait une couleur de peau des plus étranges mais en plus il semblait assez con pour se vêtir d'une armure en plein soleil. Son regard détailla minutieusement l'armure et il ne put retenir un sourire conspirateur malgré lui. Ça... Ça valait son pesant d'espère sonnantes et trébuchantes. Il revint bien vite à la réalité, cependant, se rendant compte qu'une telle victime risquait de lui ôter la tête du corps un peu trop rapidement à son goût. Il referma la bouche sur un soupir, à cette pensée, manquant ainsi de s'étouffer avec le pain qu'il venait de mâcher. Il toussa un peu trop bruyamment en pestant et en s'injuriant*
Ewakhine Do'varden : *Il se frappa le torse avec force deux fois, attirant invariablement des regards sur lui, et parvint enfin à cesser de tousser, le morceau venait de quitter sa gorge pour l'estomac. Redevenant soudain silencieux, il put se rendre compte des différents regards. Sa peau l'irrita en s'en apercevant.* Merde... *il tâcha de se réinstaller comme si de rien n'était malgré son mal-être.*
Reips Hunt : " D'une voix claire et empressée, il s'adressa poliment à la tavernière pour le quérir. Il posa sa sacoche, qu’il portait au côté jusqu’à présent, sans délicatesse aucune. » Bien le bonjour ! Je cherche à me rafraîchir, qu’avez-vous à me proposer ? « Reips sentit le regard de l’homme mystérieux se poser sur lui. Dans ces cas-là, sa nuque le démangeait. Il se tourna dans sa direction pour voir à qui il avait affaire. L’homme était à vrai dire en train de s’étouffer avec sa nourriture, mais paraissait bien s’en tirer. Malgré tout, Reips demanda par principe. » Ça ira monsieur ?
Ewakhine Do'varden : *Bien qu'éloigné de plusieurs tables de l'étranger, il sut que c'était à lui qu'on parlait. Le blanc qu'il avait mit durait plus que nécessaire aussi lâcha-t-il, sans relever la tête un :"Ouais, ouais, ça ira.." avant de mordre de nouveau, plus férocement dans ce qu'il restait de sa tartine de pâtée.*
Reips Hunt : " Reips haussa les épaules et en revint à sa tavernière et à sa commande. Le type ne lui avait pas inspiré grand chose de toute façon. Un villageois quelconque, qui avait du se prendre une sacrée rouste, puisqu’il n’avait visiblement pas reçu des pains uniquement dans son assiette. Son attention s'était donc entièrement reportée sur le choix de sa boisson. "
Alistair : *Tylanhnem poussa sans un bruit la porte de la taverne et entra à pas légers. Il avait rangé son armure de Lynan dans son sac et arborait ses épées jumelles. Pas très subtil mas il se méfiait des humains, espèce rapiat et voleuse s'il en était. D'ordinaire il aurait même évité d'entrer mais la chaleur ambiante le contraignait à faire une pause pour s’arrêter. Il s'avança en restant dans l'ombre, cachant sa stature elfique sous une cape sombre.*
Alistair : *atteignant le comptoir, il s'assit sur un des hauts tabourets qui le flanquaient et fit un signe à la tavernière pour l'appeler*
Ewakhine Do'varden : *L'homme qui mâchait furieusement leva la tête, quelque peu stressé en entendant la porte s'ouvrir une nouvelle fois. Il se détendit légèrement en observant le nouvel arrivant, plutôt svelte s'approcher du comptoir.*
Alistair : *Alors que la tavernière s'approchait de lui, Tylanhnem commanda une bière à voix basse*
Alistair : *attrapant d'un geste vif la bière que lui tendait la tavernière*
Alistair : Merci
Reips Hunt : « D’une simple inclinaison de tête, Reips salua le nouvel arrivant. Un autre voyageur vraisemblablement et bien équipé. Reips allait voir si ce nouveau personnage réussirait à attirer l’attention de la tavernière. Ce fut le cas ! Quelque chose échappait à Reips… Peut-être devait-il se montrer lui-même un peu plus insistant avec le personnel de cette auberge. » Un sirop de miel bien frais s’il vous plait ! « Déclara-t-il donc à la tavernière.»
Ewakhine Do'varden : *Il termina son repas et lécha ses doigts, n'en loupant aucune miette avant de dévisager son verre. Il avait commander un alcool fort, mais il était plutôt question de le boire maintenant. Lui qui n'avait jamais bien tenu l'alcool se trouvait bien irraisonnable. La chambre ! pensa-t-il soudain. Il fallait qu'il réserve la chambre avant d'être... dans un état pitoyable. Même s'il doutait que cela arrive. Il se leva donc, prit son verre en main, son sac dans l'autre, grimaçant en se baissant puis se traina jusqu'au comptoir*
Alistair : *Tylanhnem détailla son voisin de comptoir. Autant son apparence surprenante, à commencer par sa couleur de peau, incitait à l'inquiètude, autant sa commande confinai à l'originalité.*
Alistair : *prenant le rique d'établir le contact il lui rendit son signe de tête*
Ewakhine Do'varden : *Hanadréa n'avait pas bien entendu la commande de l'étranger à la couleur de peau surnaturelle, ayant capter la commande d'une simple bière, chose étonnante de la part d'un elfe, elle avait privilégier cette commande avant de revenir à l'étranger en armure qui réitérait sa commande.* Un sirop de miel frais? Je vous apporte cela tout de suite.
Reips Hunt : « Enfin ! Le verre salvateur était là devant lui, remercié et payé. La langue blanche de l’Eldwor parcouru ses lèvres toutes aussi blanches, cueillant au passage quelques gouttes de sueur qui coulaient encore depuis son front. De façon assez pieuse, il se saisit son verre à deux mains et le bu en de lentes gorgées. « Hum… parfait !
Ewakhine Do'varden : *L'homme au visage amoché finit par atteindre le comptoir et se posa à deux tabourets de l'étrange en armure et à un d'un solitaire encapuchonné. Il essaya alors d'alpaguer la tavernière.* Hum.. S'il vous plait? Ouais, j'aimerais savoir s'il vous reste une chambre pour ce soir.
Ewakhine Do'varden : *La tavernière s'intéressa à l'homme qui semblait avoir vu des jours moins douloureux et sans laisser rien paraître de ce qu'elle pensait, elle lui répondit cordialement.* Effectivement il nous reste plusieurs chambres, quelle qualité souhaiteriez-vous prendre et combien de nuit comptez-vous rester?
Ewakhine Do'varden : Quelle qualité? Euh... *le voici bien embêté au point qu'il chercha un appui chez l'homme encapuchonné qui l'ignora complètement.* Et bien... normale? *il donnait sa réponse en cherchant le regard du côté de l'étrange créature cette fois.*
Alistair : *Tylanhnem eu un petit rire intérieur, les humains manquent tellement de finesse des fois!*
Reips Hunt : " Reips reposa son verre, désaltéré. La fraîcheur du liquide envahissait sa poitrine et ses pensées se firent plus claires. Il se rendit alors compte qu’il était bêtement resté debout alors que plusieurs tabourets étaient à sa disposition. Il s’assied sur le premier venu. Malgré sa mince silhouette, Reips fit gémir le siège sous son poids. Puis il écouta la conversation qui se déroulait à côté de lui. Il ne pû répondre à l’homme mystérieux qui cherchait soutient, que par un haussement d’épaule et une moue signifiants que c’était la première fois qu’il mettait les pieds ici."
Ewakhine Do'varden : Bien. *elle s'éloigna du comptoir le temps d'atteindre une petite armoire murale contenant plusieurs clés. Elle prit l'une d'entre elles avant de revenir vers l'humain* Voici les clés de la deux. Elle se situe au premier étage. Combien de nuit?
Ewakhine Do'varden : Et bien... une seule. *il prit les clés qu'elle lui tendait, les analysant, se demandant ce qu'il faudrait pour crocheter la serrure répondant à cette clé.* Oui, juste une nuit.
Ewakhine Do'varden : Et prendrez-vous un repas demain matin? Pour un supplément d'une pièce de bronze vous aurez un petit déjeuner complet. *elle souriait tranquillement, bienveillante. Notant d'un regard tout ce qu'il se passait dans la salle commune, l'expérience aidant.*
Ewakhine Do'varden : Ah ben... *il veilla à ne pas porter de regards autour de lui cette fois-ci pour demander conseil, de toute façon, ils étaient bien ingrats et inutiles, il s'en passerait bien.* Volontiers ! Et combien je vous dois du coût pour le tout...?
Reips Hunt : " Hilare, Reips ne manqua pas de s'interroger à haute voix " Je me demande bien à quoi ressemblent les chambre qui ne sont pas normales ?
Alistair : *cherchant quelques pièces dans son sac, il laissa malencontreusement apparaître son armure aux occupants de la pièce l'espace d'un instant avant de refermer le rabat de son sac d'un geste*
Ewakhine Do'varden : Cela vous fera 10 pièces de bronze et 37 de cuivre. *s'adressant à l'humain et reporta son regard sur l'Eldwor hilare gardant un visage et un sourire avenant* Il se trouve que pour ceux qui le souhaite nous avons des chambres plus luxueuses.
Ewakhine Do'varden : *profitant du fait que la tavernière se tourne vers l'étrange créature il s'étrangla devant le prix. Une nuit, pas plus. Dix pièces de bronze ! Un dixième de pièce d'argent pour une nuit et deux repas! C'était du vol et une fois encore il se dit que les meilleurs voleurs restaient les commerçant. Néanmoins il sortit les pièces de la bourse et les étala devant lui, regrettant déjà chacune d'elle. Il se sentit obligé de la remercier pour son service qui plus est* Merci...
Alistair : *ne pouvant plus se retenir de parler* La plus luxueuse des chambres ne vaudra jamais la couverture verte de la cime des arbres !
Ewakhine Do'varden : *L'humain porta un regard vague vers l'espèce d'elfe qui venait de parler, marmonnant dans sa barbe* Crétin d'sylvestre... *puis il reporta son regard sur son verre, serrant les clés chèrement acquises, pour une nuit, dans sa main gauche.*


Dernière édition par Ewakhine Do'varden le Dim 15 Fév - 18:40, édité 4 fois
avatar
Ewakhine Do'varden
Admin

Messages : 575
Date d'inscription : 16/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://klaewyss.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP du 12 Juin 2014 : Première rencontre Reips, Tylanhnem, Lysihenn

Message par Ewakhine Do'varden le Jeu 17 Juil - 18:41

Ewakhine Do'varden : Ceci est votre avis que je respecte bien entendu. *elle sourit doucement avant d'aller essuyer quelques verres, les laissant tranquille mais restant à portée si besoin était.*
Reips Hunt : " Il était tôt où tard pour se renseigner sur la disposition des chambres et ce à quoi il devait s'attendre... Il s'apprêtait à demander quelques renseignement supplémentaires quand il fut couper par la déclaration de l’elfe, fort surprenante. Puis part l’intervention fort désagréable de l’homme. Reips perdit son sourire et lança un regard noir (si l’on peut dire) et glacé, à l’avare de service. "
Alistair : *s'apercevant qu'il ne pouvait plus cacher ses origines, Tylanhnem, releva sa capuche*
Ewakhine Do'varden : *L'humain ne vit même pas le regard noir qu'on lui jetait, réfléchissant à la façon de descendre ce verre.* ...
Reips Hunt : " Reips tacha de reprendre un air chaleureux et s’adressa à l’elfe afin de le soutenir, bien qu’il aurait pu ne pas s’en mêler. « L’insulte est l’arme du faible qui frappe sans fierté. « Déclara-t-il. Puisque l’Elfe s’était exprimé d’un vers, il se dit qu’en faire autant le mettrait plus à l’aise. «
Ewakhine Do'varden : *Il leva son verre d'une main et y trempa les lèvres. Il ne but qu'une gorgée avant de s'étouffer sous les mots qu'il entendait à côté de lui. Il n'avait donc pas été si discret que cela, dommage. Il lança un vif regard vers les deux avant de boire une nouvelle gorgée et de fermer les yeux sous la chaleur qui lui envahissait le gosier.* Waaa. *il reposa son verre à moitié vide* J'en aurai eu pour mon argent en tout cas... *dit-il pour lui-même, se qui tira un sourire à Hanadréa*
Alistair : *L'elfe resta silencieux mais remercia l'individu gris d'un sourire*
Alistair : ùL'elfe, qui sirotai sa bierre depuis qu'elle lui avait été servie, la vida soudain d'un trait avant de s'exclamer.* LEs humains et l'argent, vous ne vous trouvez jamais ridicule ? Je parie que c'est pour de l'argent que tu as reçu ces coups qui t'ont défigurés. N'en avez vous jamais assez ? La vie, la vraie, passe par la liberté, pas l'argent.
Ewakhine Do'varden : *L'humain s'apprêtait à déranger son compagnon silencieux et encapuchonné sur sa droite quand de sa gauche, il capta celle de l'elfe qui semblait, visiblement s'adresser à lui. Piquer au vif il répondit* Et toi, ça te dérange que je vive ma vie comme je l'entends? QU'est-ce que t'en sais toi de l'argent et des besoins hein? Quand on se balade avec un tel accoutrement on doit pouvoir se payer n'importe quelle chambre de luxe. Ben sache que c'est pas le cas pour tout le monde, okay? Donc vient pas me parler de ce que tu connais pas, sylvain.
Reips Hunt : " Reips se contenta d'émettre un grognement et puis de boire la fin de son verre d'une gorgée. L'humain lui paraissait vraiment horripilant, bien qu'il n'ait rien à lui répondre. "
Alistair : *Tylanhnem éclata de rire * Crois-moi, mon vieux, je ne suis pas plus sylvain que toi. *se passe la main dans les cheveux d'un air mostalgique*
Alistair : Quand à l'argent, j'en ai tout juste de quoi payer cette bière.
Ewakhine Do'varden : *N'arrive pas à comprendre ce que lui raconte l'elfe sur ses origines et s'en tape un peu à vrai dire. Lorsqu'il parle d'argent, l'humain désigna l'une des armes qu'il portait à la ceinture* Avec une seule d'entre elle t'as de quoi manger et boire sans soucis pendant quelques mois, je pense. À moins que ce ne soit de la camelote, je crois bien que ça vaut son pesant de piècettes. Donc me prend pas pour un con, va. *sur ce il but cul sec ce qu'il lui restait d'alcool. Ceci le fit tousser et lui brûla la gorge, mais qu'est-ce qu'il était stupide se répétait-il pour lui-même. Boire un verre aussi rapidement, qu'est-ce qu'il était stupide. Il reposa le verre et tira la langue malgré lui sous la chaleur.* Punaise... *toussa-t-il.*
Alistair : Tu as du mal a digérer ? *demanda l'elfe, toujours rigolant. Il caressa le manche de ses épées jumelles par dessus son épaule.* Ces armes ne sont pas à vendre, *reprit-il d'un air pensif* elles sont issues d'un passé à présent définitivement révolu et inaccessible. Mais tu ignore surement le valeur de ce qui ne rapporte pas d'argent.
Reips Hunt : "Reips posa son visage sur son poing, calant son coude sur le comptoir et cherchant d'un air distrait dans sa sacoche. " Mettons cela sur le compte de l'alcool.. « Il ne voyait rien d’autre à ajouter. Mis à part que chacun faisait bien ce qu’il voulait de son argent. A vrai dire, il n'avait jamais apprécier les individus qui se plaignaient d'avoir moins que les autres et qui dépensaient le peu qu'ils avaient en beuverie. Il s'adressa à l'elfe. " Inutile de lui donner plus de grain à moudre. Quand le moulin est faussé, les souris se régalent.
Ewakhine Do'varden : Ooouais, écoute donc ton pote le grisâcre, mettons cha sur le compte de l'alcool, d'accord? Cool... *il se leva en galérant quelque peu, ayant la tête soudain lourde et sourde. Il se baissa pour ramasser son sac et se félicita sur le fait d'avoir réussi son coup : ce soir il dormirait bien, sans cauchemar, sans rêve. Il se redressa en se tenant la tête d'une main, le sac dans l'autre* Allez... et que à jamais les gars. Foutez-en pas partout, hein surtout? *sur ces mots d'aucun sens, il se dirigea, sous le regard aux sourcils froncés de la tavernière vers les escaliers. Il se traînait pour deux raisons à présent.*
Alistair : *L'elfe regla sa bière et ajouta un pourboire en s'adressant à la tavernière* Voici pour l'altercation, avec mes excuses.
Reips Hunt : "Reips commanda un second verre et tenta avec vaillance d'engager la conversation avec l'elfe après l'échange houleux qui venait d'avoir lieu. " Vous pouvez m'appeler Reips. "Il plaça le bout des doigts de sa main droite sur son propre front et abaissa sa main paume ouverte vers le haut en direction de l’elfe, puis la ramena sur ses genous. Bref, il venait de lui faire le salut Eldwor. " Et vous, comment vous appelez-vous ?
Ewakhine Do'varden : *La tavernière récupéra l'argent sans rien ajouter quant à l'altercation visiblement terminée et retourna à sa vaisselle*
Alistair : *Tylanhnem reproduit le geste que venait de faire le client à la peau grise, devinant qu'il s'agissait là d'une forme de salutation* Je m'appelle Tylanhnem, mais on m'appelle Tylan, elfe loin de sa forêt et mercenaire à ses heures perdues.
Alistair : Et toi, quel est ton nom ?
Alistair : *une illumination lui traversa le cerveau*
Alistair : Mon cher Reips, il semblerait que cette bière m'ai plus affectée que je ne l'aurait pensé
Alistair : J'ai installé mon campement a quelques pas de la ville, je compte bien en finir là pour ce soir mais il se pourrait que je reste encore quelques jours dans les parages.
Reips Hunt : " Reips se leva et demanda une chambre simple à la tavernière. Il répondit à l'elfe. " Alcool et chaleur ne font pas bon ménage. " Il rit et s'éloigna en direction des chambres. " Au plaisir de vous revoir Tylan. Et dans de meilleures conditions, peut-être pourrez-vous me conter l'histoire de vos lames.
Alistair : *Tylanhnem leva la main en guise d'au revoir* Qui sait, c'est une longue histoire mais les histoires ne sont-elles pas faites pour etre racontée ?
Alistair : *il salua la tavernière puis passa la porte, le pas toujours léger mais un peu plus chaloupé qu'a son arrivée*
avatar
Ewakhine Do'varden
Admin

Messages : 575
Date d'inscription : 16/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://klaewyss.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum