Le voyage qui changea tout.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le voyage qui changea tout.

Message par Orénoque le Ven 27 Juin - 9:45

(HRP : Si vous avez des critiques contructives ou des questions, vous pouvez me les envoyer par mp)

C'est au moment de cette demande que je me mis à me poser certaines questions. Mon envoi à Dérive m'arrangeait bien, je risquais beaucoup moins de me faire remarquer et personne là-bas ne devrait connaître mon sombre surnom. Malgré le fait que je m'y étais habitué et que j'en usais parfois pour me faire reconnaître auprès de certains agents suspicieux, je n'étais toujours pas à l'aise avec ça. Jamais je n'avais tué mais une ombre me suivait pour faire le ménage. Et si c'était la guilde d'Ysaak qui était derrière tout ça ? Et si c'était elle qui avait envoyé un de ses agents éliminer mes cibles et m'avait fait porter le chapeau en se servant de leur fameux système d'agent des renseignements ? Ça paraissait gros mais plausible. Comme me l'avait dit le Maître, ils avaient besoin de mes compétences pour certaines missions délicates et cette histoire leur avait donné l'opportunité rêvée de m'engager gratuitement.

Oh, ce n'était pas réellement gratuitement vu qu'ils m'avaient équipé, qu'ils me nourrissaient et logeaient en toute sécurité. Les agents de l'ombre comme je m'amusais à les appeler en mon fort intérieur savaient se faire discrets, c'est ce qui faisait leur renommée et, sans connaître leur maison de l'intérieur, il était impossible de retrouver quelque chose ou quelqu'un qu'ils souhaitaient cacher à la face du monde. Certains souvenirs de mon passage sur la place publique me revenait en mémoire, je me souvins alors d'individus encapuchonnés dont je n'avais pas pu voir leurs visages malgré mes sens plus affûtés que la moyenne. J'avais encore beaucoup à apprendre et ils m'aidaient à m'améliorer... Certains d'entre eux ont fini par former ma famille, celle que je n'ai jamais pu avoir dans le passé.

Enfin, assez tergiversé et revenons au sujet. L'envoi à Dérive. Ce qui me fit me poser les questions, c'est qu'ils avaient dit avoir trouvé le véritable assassin et m'envoyaient l'éliminer en plus d'aller voler... Enfin, ils avaient dit récupérer mais dans mon langage ça revient au même, le symbole de l'appartenance à leur maison chez un riche seigneur implanté là-bas. Ils savaient que je ne tuais pas, qu'au maximum je laissais une proie endormie derrière moi. Et, là, ils m'envoyaient commettre cet acte qui me répugnait à l'avance. De plus, s'ils voulaient l'éliminer, leurs agents en place auraient pu le faire eux-même. Bref, j'acceptais sans trop avoir le choix et ils me remirent assez d'argent pour le voyage et le temps passé là-bas. Je n'avais pas besoin d'armes, elles étaient trop encombrantes pour ce que je devais faire. C'est ainsi que je quittais une nouvelle fois ma chambre. Je traversais de longs couloirs, sombres, dans lesquels des cadres d'anciens membres honorables furent exposés. J'y vis même le portrait du Maître actuel, celui qui m'avait tendu la main pour la première fois. Un sourire se dessina sur mes lèvres. C'était fugace, je me concentrais à nouveau assez rapidement et continuait mon chemin, mes pas n'ayant aucunement ralentis.

Pour ne pas perdre l'usage de mes sens, j'avais pris pour habitude de les laisser en éveil à tout moment, même pendant mon sommeil. C'était un apprentissage ardu mais salvateur et je sentais à présent chacun de mes muscles travailler lors de mon avancée. Lors du briefing, j'appris que je devais passer l'océan... Quelle vaste saloperie. Tant d'eau pour rien... Il me restait toujours l'alternative de passer par la guilde des mages mais ce serait laisser une trace de mon passage à quelqu'un et ça, c'était hors de question. Je me devais de rester discret et plus je restais loin des gens, mieux je me sentais.

Enfin, j'arrivais devant une grande porte à double battants devant laquelle étaient postés deux autres Ysachinns. Je connaissais les deux et ils me connaissaient, c'était toujours les mêmes postés là. Et à chaque fois que je les croisais, je me demandais s'ils dormaient et mangeaient dans leurs vies. Enfin, ce n'était pas ce qui importait. Ce qui importait, c'était qu'ils fassent leur boulot et ils semblaient bien en forme, portant fièrement l'armure de notre peuple sous une cape noir comme la nuit. Ils avaient une prestance énorme et je ne tenais pas réellement à les importuner. Je me contentais juste de les saluer, de passer la porte (ils avaient visiblement reçu l'ordre de me laisser passer, comme à chaque fois) et de les laisser derrière moi. Ils ne disaient jamais rien mais je savais que celui de gauche ne m'appréciait pas. A chaque fois que je passais la porte, j'entendais un grommellement de sa part. S'il savait que je l'entendais et ce que j'en pense...
avatar
Orénoque

Messages : 26
Date d'inscription : 17/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage qui changea tout.

Message par Orénoque le Dim 29 Juin - 10:09

Une fois passée cette grande et lourde porte, j'arrivais enfin dans le hall. Là encore, aucune surprise. Personne excepté quelques Ysachinns remettant leurs informations ou attendant leurs ordres. Ici, aucun client ne venait chercher de l'aide pour savoir ce qu'ils voulaient et ça ne m'étonnait guère, c'était le QG secret de la guilde, l'endroit où convergeaient toutes les informations les plus sensibles. Par habitude, j'observais rapidement les deux trois membres présents et continuais ma route vers la sortie. Ils étaient tous surpris de voir quelqu'un sortir par cette double porte, d'autant plus que c'était celle qui menait aux quartiers des hauts gradés. Les membres les plus influents et les plus connus au sein de la guilde hors, je n'était personne pour eux, juste une silhouette inconnue dont aucun de leur document ne faisait état. Je ne relevais pas leurs murmures qui me parvenaient et continuais mon chemin. Bien vite, j'arrivais à l'entrée et poussait la porte avant de faire mon premier pas dehors, le premier pas vers Dérive.

Dehors, rien n'avait changé. La terre était toujours au dessus de nos têtes, peu de personnes dans les rues... L'endroit idéal pour se déplacer discrètement. Vue de l'extérieur, la guilde ressemblait à une vieille maison abandonnée, au fin fond d'une ruelle déserte. Je profitais de l'obscurité pour bouger vite et silencieusement. Une habitude de voleur, certes mais salvatrice. Si quelqu'un me voyait et me reconnaissait, je n'aurais plus d'aide au moment final. J'avais bien été mis au courant de cette condition par le Maître. A force de faire quelques boulots pour la guilde et de voler, je connaissais les chemins les moins fréquentés, les lieux pour me cacher en attendant que les foules se dissipent et utilisais toutes ces connaissances pour progresser petit à petit. A un moment, je passais devant un bâtiment de la guilde des mages et m'arrêtais, comme à mon habitude. Cette fois, ce n'était pas pour admirer l'architecture du bâtiment mais par hésitation. Le choix le plus simple pour moi eût été de partir vers Dérive par leurs services mais je ne tenais pas vraiment à faire savoir que je me rendais là-bas. Alors que j'étais encore dans mes pensées, j'aperçus une ombre passer devant la fenêtre du rez-de-chaussée pour s'approcher de la porte. D'un coup je me mis à réfléchir au plus vite et me fondait dans l'ombre d'un renfoncement pour ne pas me faire voir.

La personne qui sortit de la guilde m'intrigua. Une plus grande silhouette que nous, les jambes tendues, les pieds à plat sur le sol et, surtout, caché par un long manteau refermé et une cape à capuche recouvrant son visage. Un humain à n'en pas douter mais que venait-il faire par ici, pourquoi un représentant d'une autre race venait ici, chez nous ? Finalement, peu m'importait. Je devais continuer ma route non sans lancer un dernier regard au bâtiment qui séparait ses étages par différents toits où les pointes remontaient vers le haut. A chaque fois ça me donnait l'envie d'escalader cette bâtisse, comme si elle avait été construite pour me défier. Mais ce qui m'intriguait le plus, c'était cette porte tout en haut, une petite porte de bois donnant sur le vide lorsqu'on venait de l'intérieur. J'avais toujours cette curiosité, cette petite voix intérieur qui me disait d'aller voir... Pas tout de suite, me murmurais-je, au retour tu iras.

Toujours aussi furtivement, je finis par atteindre la surface. Si j'avais été comme tout le monde, j'aurais certainement profité de la brise qui soufflait gentiment mais je n'y prêtais guère attention. La dernière fois que j'étais monté aussi haut, c'était pour aller chez les Groghs pour récupérer une carte. Si j'avais su à quel point cette carte avait décidé de mon avenir, je n'aurais sans doute pas été la chercher.
avatar
Orénoque

Messages : 26
Date d'inscription : 17/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage qui changea tout.

Message par Orénoque le Ven 11 Juil - 11:13

Dehors, il faisait nuit. Quelques nuages passaient devant la pleine lune haut dans le ciel. C'était un paysage qui me plaisait bien, j'avais les pieds posés sur un sol graveleux mais rien d'étonnant à ça quand on savait que la ville s'étendait sous une montagne. Je lançais des regards à gauche, à droite et commençait à me déplacer vers la côte. Ce n'étaient pas les coups de vent qui venaient à me faire frissonner mais l'idée de devoir poser les pieds sur un bateau, de devoir voyager sur l'eau. Normalement j'aurais été vite pour me déplacer mais si je pouvais trouver un autre moyen, plus discret, pour atteindre cette ville sur l'île, autant dire que je ne serais pas contre. Plus j'avançais dans la nuit, plus j'organisais mon plan. Je devais m'infiltrer sur un bateau et m'éclipser aussi vite que possible une fois arrivé à bon port. Le tout, c'était de trouver des marins qui iraient jusque là.

Cela faisait déjà plusieurs heures de marche et je sentais que le jour n'allait pas tarder à se lever. Je décidais alors de me trouver un abri, sombre et reculé de préférence pour patienter jusqu'à la nuit tombée. Au loin se dessinaient quelques arbres, ainsi qu'une haie. De ce que je pouvais voir, quelqu'un avait bâti quelque chose là. Avec un peu de chance, je pourrais y reposer en paix quelques heures. Je continuais toujours d'avancer mais, cette fois, mon pas avait ralenti. Je ressentais chaque parcelle du sol, je retenais mon souffle au maximum, j'étais comme un fantôme dans l'obscurité qui s'évanouissait. Bientôt, je me retrouvais proche des haies. Quelques fleurs blanches poussaient ici et là dans la verdure de ce rempart végétal. Je me devais d'apprécier le travail qu'elle demandait, le soin avec lequel elle était entretenue. D'aussi loin que je me souvienne, je ne m'étais jamais senti aussi calme qu'au moment où j'ai senti le parfum de ces fleurs qui m'étaient inconnues. Je pensais avoir atteins le paradis, j'étais perdu dans un immense vide intérieur. Et puis, un bruit parvint à mes oreilles. C'est ce qui me fit rassembler mes forces pour me cacher au plus vite derrière la haie.

D'où j'étais, je pouvais voir à travers un petit trou. Je ne voyais qu'un jardin bien entretenu ainsi qu'un mur propre, à croire que l'habitant passait son temps à nettoyer son extérieur tous les jours. Curieusement, je regardais toujours à travers cet orifice, sans trop savoir pourquoi. Visiblement, l'habitation était occupée et je devais me trouver un autre endroit mais le lever de soleil donnait une telle teinte aux fleurs de ce jardin que j'étais comme hypnotisé. Bientôt, j'entendis le bruit d'une porte qui s'ouvre et aperçut l'ombre d'une silhouette. Finalement, si la personne qui vivait là s'éloignait, je pourrais en profiter pour aller voir l'intérieur. Malheureusement pour moi, l'ombre ne quittait pas le jardin, elle tournait sans que je ne sache ce qu'elle faisait. Curieux, je tournais silencieusement pour me trouver un autre point de vue mais cette recherche se révéla infructueuse. Pour toute ouverture, je ne trouvais que l'entrée de ce jardin qui entourait la maison. Je prenais alors le soin de me placer de façon à ce que le soleil ne révèle pas mon ombre par l'ouverture et jetait un regard.

Soyons honnêtes, j'avais carrément abandonné ma recherche d'une planque pour me consacrer entièrement à la découverte de ce lieu atypique. La personne que je vis n'était autre qu'une Ysachinn isolée. Couverte d'une longue toge brune, je ne pouvais apercevoir que ses mains blanches ainsi que ses pieds de la même couleur. Même son parfum m'était inconnu... Enfin, plus maintenant. Elle avait la même senteur que les fleurs qu'elle cultivait mais ce qui m'intriguait, c'était qu'elle sorte en plein jour. J'arrêtais alors d'observer et reprit mon tour de la haie afin de repartir silencieusement sans me faire voir. Alors que je repris mon chemin, j'entendis quelque chose qui me stoppa dans mon élan.
avatar
Orénoque

Messages : 26
Date d'inscription : 17/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage qui changea tout.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum