L'Exilée, ex-Voyageuse : L'équilibre n'est pas une mince affaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Exilée, ex-Voyageuse : L'équilibre n'est pas une mince affaire

Message par Yuhllevan le Sam 21 Juin - 15:55

Couleur de dialogue du personnage : #003366 + italique

-- Commentaires autorisés --





Nom : Inconnu, s'est seulement présentée récemment à un brigand comme étant « La Voyageuse ». Après son exil, elle est à présent et très originalement dénommer "L'Exilée". Personne n'a encore trouvé son nom originel.

Sexe : Féminin

Âge : 17, même s'il lui en paraît 22

Race : Humaine

Description physique :


Cette jeune fille est plus petite que la moyenne, sa taille étant d'environ 1m45. Quand elle s'est bien débrouillée avec son solde et s'est occupée de se nourrir correctement, elle se présente avec des hanches respectables, seule marque actuellement de sa féminité – si on omet le visage. Cependant, étant la plupart du temps à court d'argent à l'heure actuelle, elle a tendance à être un peu trop mince : sauter des repas n'est pas plus rare pour elle que de dormir dans la rue, et ce fut toujours le cas. Peut-être est-ce même ce qui explique sa croissance stoppée un peu trop tôt. Ses mains elles-mêmes sont assez petites – et ce en gardant toute proportion envisageable – fournies comme beaucoup de mains, de 10 doigts au total, ongles noircis une partie du temps. Peau mat.

La Voyageuse n'a pas le visage le plus agréable qui soit. Ses iris noirs comme la nuit se confondent avec les pupilles, ornant ainsi son visage d'un regard d'une profondeur qui peut, pour certains, être dérangeante. Ces yeux là se ferment quelque peu en forme de croissant de lune lorsqu'un sourire s'esquisse sur son visage : cependant, les sourires ne sont pas souvent au rendez-vous. Le reste de son visage semble correspondre à des standards, même si du fait d'une mâchoire inférieure légèrement plus prononcée, son visage se montre un peu sec. Ses cheveux ne l'éclaircissent d'ailleurs pas, mi-longs et légèrement ondulés, mais surtout aussi noirs que ses yeux.
Une particularité qui peut se montrer tout à fait surprenante la distingue des autres jeunes filles que vous croiserez d'ailleurs dans les rues de Dérive : une moitié complète de son visage – la droite - est recouverte de scarifications, partant de la racine des cheveux jusqu'à, pour certains morceaux, la clavicule droite, l'arrière de l'oreille, et parfois certaines se dirigent vers l'arrière de la nuque comme de simples fils. Ces scarifications semblent être reproduites à l'intérieur de sa joue droite, de sa narine droite, en bref « de l'autre côté » tout en étant moins « marquées ». Le motif qu'elles forment est suffisamment complexe et tortueux pour n'être guère descriptible : on pourrait à la limite dire qu'un labyrinthe noir occupe son visage. Nul doute que la douleur dû être vive, mais à l'heure actuelle, la jeune fille porte ces marques sans en être dérangée. Les regards qui sont portés dessus la dérangent cependant bien plus.

A présent borgne, un de ses yeux - le droit - est blanc et vitreux. Elle ne le cache pas, il reste visible pour tous, faisant un contraste étrange avec l'autre oeil d'un noir profond. De plus, les marques noires autour de l’œil blanc ne manquent pas de le mettre en valeur. Ces derniers temps, elle semblait malade, pâle et fatiguée. Une maigreur affligeante témoignait de son mauvais état de santé : son corps a manqué de la lâcher complétement. Par ailleurs, son regard, pas moins ferme qu'auparavant, est à présent un peu plus froid, et montre encore les stigmates du choc récent qu'elle a subit : plus fixe, plus mystérieux. Il semblerait qu'elle renferme quelque chose de nouveau en elle.

Équipement :

La Voyageuse ne semble jamais se débarrasser de son armure légère de cuir clair : celle-ci lui couvre les avants-bras, les épaules, et le torse simplement. Pas de protections sur les cuisses, car elle souhaite garder une liberté de mouvement toute relative. Elle porte également des bottes de cuir foncé qui semblent avoir déjà 3 ans et sont totalement usées, partiellement décolorées par endroit : là où le cuir a pu trop frotter. A savoir l'arrière du talon, les 2/3 supérieurs du tibia, et la pointe du pied. Par ailleurs, de manière générale, elle ne porte que des vêtements de tissu de basse qualité sous son armure, et rarement de couleurs, n'ayant apparemment pas le loisir du prix des teintures.
Sur sa ceinture toute simple se trouvent deux dagues : une de chaque côté. Elles semblent être d'acier, assez communes, et le manche un peu usé montre qu'elle a su s'en servir à plusieurs reprises.
A son côté droit se trouve une bourse de tissu blanc – à présent jauni par l'usure et la poussière imprégnée. Au côté inférieur de cette bourse se trouve, brodé, un symbole de ce qui semblerait être un oiseau, dans un style très sobre : seule les contours les plus importants sont présents.
Cette bourse est vide la plus grande partie du temps.

Actuellement ses vêtements sont abimés. Du fait de son amaigrissement, ils sont également trop larges.


Description mentale et comportementale :

Avant : La patience n'est certainement pas ce qui caractérise la voyageuse. Elle se lasse vite, s'agace vite, et a une tendance à répondre trop sèchement à quiconque. C'est qu'elle n'a pas de très bon contact avec quiconque et ne sait pas réellement y faire. Elle se fiche d'ailleurs bien de faire confiance aux autres malgré son jeune âge : elle s'intéresse souvent bien plus à ce qu'elle souhaite, peu intéressée par le reste. Son dévouement pour son clan l'oblige parfois à une certaine retenue, mais dans son crâne, les choses sont plutôt fixes. Les choses sont ce qu'elles sont, et elle est persuadée de bien les connaître, même si, entendons-nous, elle est loin d'avoir la science infuse.
Petite particularité : elle ne demande jamais les noms des gens. Ceux-ci ne lui sont d'aucun intérêt, tout comme elle se fiche de la façon qu'elle a de parler. Pour elle, parler précisément n'est pas important : tant qu'on comprend le fond de ses propos, qu'importe la forme.
Pour le moment, elle n'est attachée à personne, et ne souhaite pas l'être : son rôle de messagère ne lui permet pas réellement de s'impliquer personnellement, et tant mieux, se dit-elle, car elle n'est pas sûre de vraiment apprécier la compagnie. Pourtant, elle n'attends que le fait qu'on lui donne plus de libertés pour pouvoir agir elle même. Elle en attendrait presque un événement malheureux s'il le fallait.
Enfin, il est à savoir qu'elle n'a de loyauté que pour son clan, qui est sa famille actuelle, malgré le ressentiment qu'elle lui porte, s'étant sentie il y a de là un an flouée par le manque de vérités révélées quand elle l'a rejointe.

Le premier Dieu qu'elle garde en tête est Palaran.



A présent : L'Exilée ne vénère plus Nallyninn, et d'ailleurs sa mentalité a quelque peu changé : elle ne s'impliquera pas plus dans les mauvaises ou bonnes affaires d'autrui et laissera les choses reprendre leur cours. Cependant, il n'y a aucun doute qu'elle saignera - ou tentera de saigner - quiconque s'en prendra au Voleur, du fait de son tempérament ardent. Pour autant, il semblerait en dehors de ce type d'événements fâcheux, qu'elle soit devenue plus sérieuse et plus réfléchie dans ses propos : elle n'est pourtant pas plus sympathique envers les inconnus, simplement plus silencieuse et réfléchie. A présent, elle observe, elle jauge l'environnement et autrui, s'interroge, et abandonne toute notion de confiance - exception faite du Voleur.
Ébranlée, elle fait de temps à autres de grandes chutes de moral, ou se retrouve parfois renfermée sur elle-même. Ses propos sont plus durs, et l'hésitation ne fait plus partie d'elle : si elle doit trancher, elle tranchera, et quiconque cherchera à briser Son équilibre en paiera le prix. Ou celui du Voleur.
Il semblerait que les limites ne fassent plus parties de ses considérations, bien qu'elles n'étaient déjà que faiblement présentes.

Son compagnon, le Corbeau :

Avec la Voyageuse se remarque la plupart du temps un corbeau qui semble être bien en forme. Très jeune, il a pour le moment une croissance trop rapide par rapport aux autres de son espèce, et les yeux aussi noirs que sa maîtresse. Il semble pouvoir communiquer avec elle, mais rien de précis ne se fait sentir à ce niveau là : est-ce par le biais des gestes, des sons, ou par une communication mentale, seuls les deux compères le savent. De par ce lien, il apprend également ce qui attrait aux humains et leur comportement, améliorant ainsi ses propres réflexions – mis à part du fait que le corbeau est de base un oiseau futé.
Il a actuellement la taille d'un oiseau adulte mais grandit encore quelque peu. Pas de blessures pour l'instant : il ressemble à un corbeau du commun, si on ne fait pas attention à sa croissance trop rapide.

Il fait à présent deux fois la taille d'un corbeau du commun.
Actuellement, le corbeau est absent et n'a plus été vu depuis 3 semaines.


Background (ou plutôt ce qui en a été dévoilé) :

Apparemment, la Voyageuse a abandonné tout ce qui était de son ancienne vie il y a peu. Et ce au cours d'un rite, celui dont elle porte actuellement la marque sur son visage. De ce rite, elle ne se souvient que de la conséquence majeure : les scarifications qui creusent son visage et sa joue, et dont le sang coulait encore alors que le rite se terminait dans un silence lourd.
Depuis ce rite, elle oublie de temps à autres, sans même s'en rendre compte parfois, des moments de sa vie, celle qui date "d'Avant". Mais elle se souvient de certaines choses.


Ainsi, elle a fait part récemment au brigand qu'elle avait perdu ses parents et dû renier ceux qu'elle connaissait, malgré elle.


Durant son ancienne vie en tant qu'orpheline, elle escortait des personnes de revenus moyens et servait de garde du corps, s'aidant de son air plus mature pour être facilement employée. Manifestement, elle n'avait que 3 ans lorsqu'elle devint orpheline. C'était ce que la Blanchisseuse de Saltenn lui avait raconté. Cette dernière l'aida jusqu'à ses 7 ans. Jugeant ensuite qu'elle pouvait se charger de travailler, et donc de se débrouiller seule, elle la chassa : la Voyageuse se souvient que quelque chose ne tournait pas rond le jour où elle s'était fait expulsée, mais elle n'arrive plus à présent à remettre le doigt dessus. Ce qu'elle sait, c'est qu'à l'époque, elle se débrouillait avec des petits boulots de commis, tout en apprenant la nuit comme elle le pouvait à manier une arme. Et ce pendant plusieurs années - 3 lui semble-t-il. Elle entreprit alors, dangereusement, d'escorter les personnes qui voyageaient autour de Saltenn, cette ville si souvent attaquée. Selon elle, beaucoup de chance et un apprentissage sur le tas suffirent. Il fallut tout de même qu'elle se fasse passer pour un garçon, notamment en se coupant les cheveux très courts et en changeant de code vestimentaire, afin d'avoir plus de crédibilité. Du reste, elle paraissait souvent plus âgée que la moyenne, et tentait donc de se servir de cet atout. Bien sûr, ce n'étaient pas les seuls points en jeu.


Pour les événements les plus récents, elle songe à s'orienter vers la voie du vol, suite à un évanouissement dû à l'épuisement. Elle souhaite à présent, qu'importe le fait qu'on lui targue d'observer les événements, se débrouiller un peu mieux et éviter ce genre de désagréments. Elle est assez tranquille à Dérive, même si le fait de rencontrer un étrange personnage aux yeux blancs teintés de folie l'a perturbée, tout autant que ses violentes disputes avec le voleur, et sa rencontre éphémère avec une fille plus qu'enthousiaste. Elle a même décidé de révéler quelques morceaux de son passé au voleur en qui elle commence malgré elle à placer un peu de confiance.

Actuellement, la Voyageuse est considérée comme une Traîtresse suite à de malheureux événements : son Mentor, mort et mangé par des chiens, a été accusé de trahison par les animaux Savants, en représailles. Afin d'apaiser les tensions, et après trois jours de tension, le Conseil des Voyageurs décida d'ostraciser les Novices de ce Mentor, c'est à dire ceux qu'il avait recruté, afin d'éviter d'autres actes de trahison. Afin de les dissocier, ils décidèrent de décolorer leur oeil droit.
Malheureusement, le sort a échoué sur la Voyageuse. Elle a à présent un oeil blanc et aveugle - du même côté que ses scarifications. Elle ne sait pas elle-même si son Mentor est réellement un traître, et les oiseaux ne lui répondent plus. Elle ne sait pas non plus où a été emmené son Corbeau, et a arrêté de prier Nallyninn.

La jeune Grognarde s'est également entichée du voleur après une longue conversation sous la pluie. Le voleur est au courant de la plupart des faits, et a enfin accepté de répondre aux questions sur son passé. A présent, et chaque nuit, l'ex-Voyageuse s'entraine à courir "pour fuir".

Grognard et Grognarde sont à présent ensembles, suite à un événement traumatique pour la Grognarde. Elle semble s'être souvenue du Rituel, et dit avoir découvert les Abysses. Elle a notamment, et en compagnie du voleur, été victime de cauchemars violents et angoissants, ainsi que d'hallucinations visuelles aggravées. Elle recherche du travail auprès des marchands, n'étant pas en condition physique pour s'entrainer à la course : elle ne pouvait qu'à peine marcher lorsque le Voleur l'a récupérée dans la maison dont le toit s'est écroulé quelques semaines auparavant. Elle ne dort donc plus dans la maison au toit en ruine lorsqu'elle n'est pas à la taverne, mais dans les rues.
Elle sera également allée voir le voleur lorsque, entre l'écroulement de son toit et le retour de ses Souvenirs, ce dernier était emprisonné. Proposant son aide mais étant relativement impuissante, elle ne l'aura pas aidé à s'échapper. C'est le lendemain qu'elle se souvint des événements traumatiques.


Elle a oublié l'existence de sa nourrice blanchisseuse.



Petite esquisse au brouillon, désolée pour la qualité encore amoindrie par la photo:





-- > Je donnerai des précisions au fil des RPs, notamment concernant son BG.


Dernière édition par Kastela le Sam 6 Sep - 17:50, édité 10 fois
avatar
Yuhllevan
Admin

Messages : 121
Date d'inscription : 29/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://www.laquadrature.net/fr/neutralite_du_Net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Exilée, ex-Voyageuse : L'équilibre n'est pas une mince affaire

Message par Yuhllevan le Lun 23 Juin - 21:21

Mise à Jour au lundi 23 juin 2014. Les rajouts ont été faits en rouge.

_________________
Avatar récupéré ici http://hollllow.deviantart.com/
avatar
Yuhllevan
Admin

Messages : 121
Date d'inscription : 29/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://www.laquadrature.net/fr/neutralite_du_Net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Exilée, ex-Voyageuse : L'équilibre n'est pas une mince affaire

Message par Yuhllevan le Mar 22 Juil - 8:57

Mise à Jour au mardi 22 juillet 2014. Les rajouts ont été faits en orange.

_________________
Avatar récupéré ici http://hollllow.deviantart.com/
avatar
Yuhllevan
Admin

Messages : 121
Date d'inscription : 29/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://www.laquadrature.net/fr/neutralite_du_Net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Exilée, ex-Voyageuse : L'équilibre n'est pas une mince affaire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum