Les dialogues, la plaie des rôlistes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les dialogues, la plaie des rôlistes.

Message par Sibyllina le Dim 19 Juil - 13:08

Ici, j'en profite pour détailler certaines choses sur les dialogues, car ils sont fréquents sur un forum de roleplay, jeu de rôle.
Qu'est-ce qu'un dialogue ? En théorie, c'est lorsque deux personnages discutent ensemble. Par extension, on parle de dialogue dés lors qu'une discussion s'établit entre plusieurs partenaires.
Qu'est-ce alors qu'une discussion ? Un échange verbal où les règles sont simples : chaque personne va émettre un avis, donner une réplique, en réponse ou en provocation à celles qui ont précédé.
En théorie toujours, si on suit cette logique, un dialogue peut donc être littéralement sans fin, vu que votre personnage répondra systématiquement à ce que lui racontent ses interlocuteurs.

Seulement voilà. Si c'est amusant à faire, surtout sur la chatbox, que ça permet une sorte de spontanéité et une meilleure immersion dans le personnage, disons le tout net... Autant c'est amusant à jouer et faire, autant c'est horrible à lire. Imaginez deux heures de conversation. C'était marrant, vous avez bien approfondi votre personnage. Maintenant, les autres joueurs voulant lire ce qu'il s'est passé devront se payer cinq pages word d'échanges verbal. Et encore, là, je suis optimiste. Ca peut monter très vite bien au delà.

De là, le problème qu'il se pose est le suivant : Qu'est-ce qui mérite réellement d'être lu, qui apporte à l'histoire ou aux personnages, qu'on ne résumera pas ? Car c'est bien ça, qu'il vous faudra faire. Sur les cinq pages de blabla, elles doivent, au final, tenir en moins de deux. Voire une bien tassée. Pourquoi ? Parce que c'est plus lisible pour tout le monde.


Maintenant qu'on connaît ce problème et pourquoi il est embêtant, il reste à régler le "comment". Comment faire pour ne pas perdre les lecteurs, SANS pour autant perdre ce que vous avez apporté à vos personnages et à l'histoire ?
J'aurais une méthode à proposer, qu'il faudrait tester au moins une fois pour chacun. Elle a le mérite d'entrainer plein de gens à la fois.
Chaque participant récupère le fichier entier de la discussion et, dés qu'il a le temps, en fait sa version résumée, en virant tous les dialogues sans exception. Si vous avez passé un quart d'heure à vous présenter, écrivez que vous vous êtes présentés. Si vous avez passé une heure à argumenter pour partir en mission, résumez les conclusions en signalant qui a argumenté dans quelle direction, et si ça s'est passé de façon houleuse ou amicale.
Ensuite, chaque participant envoie sa version aux autres. Vos différents points de vue vous feront obligatoirement mettre en avant certaines choses plus que d'autres. Sur chaque version que vous recevrez, relevez tous les passages où vous avez l'impression que votre personnage n'est pas respecté ou pas assez mis en avant.
Mettez en commun tous ces relevés. En théorie, vous aurez un ou deux résumés qui seront "meilleurs" que les autres, et ils serviront de base au résumé final. De là, à l'aide de tous les passages relevés où les différents persos ne sont pas bien mis en avant, vous allez modifier le résumé de base à l'aide du joueur qui s'est plaint. Ca doit rester court !
Et voilà. En théorie, vous aurez un texte final qui résumera la discussion, sera plus lisible, et sera complet.

Inutile de dire que comme cette méthode est LENTE, LONGUE, DURE, voire pénible, elle n'est à faire qu'au moins une fois, pour découvrir le processus. Ensuite, lorsque vous aurez remarqué après un ou deux essais qu'une personne est vraiment plus douée que les autres pour s'occuper des résumés, elle sera la seule à en produire (je la pains d'avance). Qu'elle vous enverra ensuite, que vous relirez et releverez les passages qui vous gênent comme précédemment. Et vous développerez ensuite avec elle.

Ca ressemblera un peu à la méthode qui est actuellement utilisée pour rapporter les rp chatbox. A la différence que personne ne résume rien, bien au contraire. Il faut comprendre que tout le monde n'aime pas avoir à lire entre 2 et 6 pages de rp par semaine pour se tenir au courant. SURTOUT si ces rp n'impliquent pas vraiment son personnage. Vous pensez peut-être que "si on n'aime pas lire, on ne fait pas de rp", mais c'est une grossière erreur. Le plaisir de rp est instantané, spontané, c'est le plaisir de jouer et de rêver avec les autres, sur l'instant. Le plaisir de lire des rp est très différent et s'approche plus du plaisir de la lecture. Or, si on aime à peu près tous lire ici, on n'aime pas forcément lire tout et n'importe quoi. On a souvent des préférences de style, de genre, ou tout simplement des crises de flegme. Gardez ça en tête.

_________________
La Chasse est un art auquel l'on se doit d'initier nos proies.
Surtout si la proie est un bel homme !
avatar
Sibyllina
MJ - Créatrice - Correctrice

Messages : 103
Date d'inscription : 04/06/2014
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum