RP du 14 Juillet 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RP du 14 Juillet 2014

Message par Sly le Jeu 2 Juil - 21:25

Lundi 14 juillet 2014 : 17h47- 22h24


Participants
Ewakhine Do'varden - Gaëtan Lancefer
Andaan - Satine



[Titre]



Ewakhine Do'varden : *Gaëtan avait terminé son service, une longue et chaude journée. Fort heureusement il n'avait pas eu trop d'incident dans son secteur ce qui l'arrangeait beaucoup. Il avait laissé ses camarades rentrer à la caserne, lui-même aimait profiter de ces instants de solitude pour aller en taverne discuter avec le peuple, avec les gens. Une fois sa lance de posée et son casque de ôté, il était généralement plus sociable. C'est donc avec une brigandine, sa lance, son épée et son casque qu'il ouvrit la porte de la taverne. Il veilla à n'embrocher personne, courba un peu la hampe de l'arme et pénétra à l'intérieur du bâtiment. Il ressemblait actuellement à n'importe quel milicien standard si ce n'est que son sourire était visible sous le casque.*
Ewakhine Do'varden : *Il déposa sa lance contre le mur, déceintura son casque, le prit sous le bras et s'avança jusqu'au comptoir avec un sourire et le "bonjour" facile à quiconque le lui rendait. Plutôt bel homme, la trentaine, il avait des cheveux courts et bruns, une légère cicatrice sur la joue et une petite moustache.*
Andaan : *Satine entra alors dans la taverne. Son chignon laissait échapper quelques mèches platine, tandis que sa robe rouge tranchait par rapport à la pâleur de sa peau. Elle semblait épuisée... Elle arrivait tout juste de Guerdan, où on lui avait conseillé cet établissement pour boire, manger un peu, et peut être louer une chambre*. C'était une jolie fille, c'est sûr, mais quelque chose en elle dérangeait... Elle alla jusqu'au comptoir, en grimaçant légèrement. Ses pieds lui faisaient atrocement mal. Mais bon. Au moins ici, elle était hors de portée. Un homme, visiblement militaire, venait lui aussi d'arriver. Elle le salua en même temps que la tavernière, avec un petit sourire.*
Ewakhine Do'varden : *En commandant une chope de bière, il peut remarquer l'arrivée d'une demoiselle à l'apparence fort éreintée. Il lui sourit et inclina sa tête alors qu'elle ne se tenait qu'à un tabouret de lui, sur sa droite. Un truc le dérangeait un peu mais ne pouvant mettre le doigt dessus il ne put s'empêcher de déclarer.* Dure journée, n'est-ce pas?
Andaan : *Elle se retourna vers l'homme, surprise qu'il lui adresse la parole. Il était plutôt bel homme selon les critères habituels, plus vieux qu'elle, avec une ridicule petite moustache qui cependant ne lui allait pas si mal.* En effet, je suis éreintée... *Elle commanda de la bière également et en profita pour demander une chambre*
Ewakhine Do'varden : *Gaëtan fut content de voir qu'elle lui avait répondu. Généralement, c'était une personne sur trois qui lui répondait, bonne pioche. Son sourire s'élargit un peu avant qu'il n'enchaîne avec la conviction que si elle souhaitait y couper court, elle le ferait très bien toute seule.* On dirait que vous avez marché toute la journée, un peu comme moi mais en plus épuisant. Vous venez souvent ici ?
Andaan : *Satine se tourna à nouveau vers lui. Elle était perdue, et il ne semblait pas méchant... De plus, il n'était certainement pas envoyé par son père. Elle pouvait se permettre de discuter un peu, ça faisait si longtemps.* Non, c'est la première fois. C'est une belle ville.
Ewakhine Do'varden : Oh, vous venez tout juste d'arriver à Dérive? C'est la plus belle ville de l'île pour sûr ! *il bomba légèrement le torse en la regardant avec un sourire* Et la plus protégée si vous voulez savoir. *Il porta une main à sa chope avant d'en descendre deux bonnes gorgées. Il avait vraiment eu la gorge sèche, cela lui fit du bien et ça se vit sur son visage. Il la regarda de nouveau.* Et vous veniez d'où du coup si vous n'êtes pas d'ici ?
Andaan : *Elle se crispa à la dernière question avant de tenter de se détendre... Elle avala une longue gorgée de bière fraîche, ce qui lui fit du bien, avant de répondre* Oui je viens juste d'arriver... *Elle ne pouvait pas lui dire d'où elle venait, c'était certain. Mais c'était l'occasion de se prouver qu'elle était capable de noyer le poisson...* A vrai dire, je n'ai pas vraiment de lieu de villégiature. Je voyage beaucoup... Mais on m'a volé mon cheval et mon sac alors que je rendais visite à ma mère. D'où cette tenue... Enfin, j'irais acheter des vêtements plus confortables demain! *elle s'étira avant de reprendre sa chope pour boire*
Ewakhine Do'varden : *Il arqua un sourcil sous le mot "villégiature", ne le comprenant pas. Il cacha son incompréhension avec une nouvelle gorgée d'alcool et écouta la suite de son histoire avant de reprendre.* Un lieu de... villiagéture...? Qu'est-ce donc? Et on a osé vous voler votre cheval et vos affaires? Où était-ce? Peut-être qu'on peut encore vous les retrouver si c'était proche de Dérive, non? *Il semblait assez motivé par cette mission. Il aimait bien rendre service aux gens même s'il doutait parvenir à rattraper le voleur, il voulait donner une bonne impression de la milice.*
Andaan : Il s'agit de l'endroit où l'on vit... Et c'était loin d'ici, navrée. Par contre, je suis épuisée, je vais aller me reposer dans ma chambre. Ravie de vous avoir rencontré Monsieur.... ? *Lorsqu'il lui donna son nom, elle inclina la tête et se retira*
Ewakhine Do'varden : *Il hocha la tête, content d'avoir appris un nouveau mot même s'il doutait le retenir.* D'accord, je vois, je vois. *Il inclina la tête en comprenant parfaitement sa fatigue et lui donna rapidement son nom pour la libérer* Je me nomme Gaëtan Lancefer, mais vous pouvez m'appeler Gaëtan, mademoiselle. *Il la regarda s'éloigner et revint à sa chope. Ce n'est qu'à la seconde gorgée qu'il s'étouffa de sa propre stupidité : il ne lui avait même pas demandé son nom, quelle mauvaise image allait-il donc lui donner?*
Andaan : *Après s'être reposée, Satine redescendit pour commander de quoi manger. On lui servi un ragoût consistant et savoureux, avec une belle tranche de pain. Elle s'était assise à une table, sans vérifier si Gaétan était toujours présent. en tout cas, elle semblait moins épuisée, s'était légèrement maquillée et recoiffée.*
Ewakhine Do'varden : *Gaëtan buvait une gorgée de bière quand il découvrit la fille redescendre. Elle semblait plus en forme mais pas totalement réveillée puisqu'elle ne semblait pas l'avoir vu. Il prit son assiette dans une main, revêtit son sourire et s'approcha de la table de celle-ci. Il toussota alors qu'il approchait.* Huuuum... Rebonsoir. *il eut un sourire nerveux* C'est bête hein, mais je ne vous ai pas demandé votre prénom plus tôt. Je ne voulais pas vous paraître impoli.
Andaan : *La jeune femme leva la tête et lui fit signe de s'asseoir* Je m'appelle Satine. *Elle se retint de lui tendre la main. S'il ne connaissait pas le mot "villégiature" il y avait peu de chances qu'il comprenne ce qu'était un baise-main... Néanmoins, il était respectueux, et ne semblait pas considérer les femmes comme étant indignes de parler avec lui. Donc elle pouvait se permettre de continuer cette discussion...*
Ewakhine Do'varden : *A l'invitation, son sourire s'étendit sur ses lèvres. Il déposa son assiette en face d'elle puis lui tendit la main, joyeux* Enchanté de faire votre connaissance, Satine. C'est un nom peu courant et fort appréciable. Merci pour l'invitation en tout cas, je ne voudrais pas déranger.
Andaan : *Elle lui tendit la main à son tour, et la serra, un peu timidement. Sa main semblait toute petite par rapport à celle de l'homme... Elle lui sourit, avant de prendre une bouchée de ragoût.* Au fait, vous vivez ici, à Dérive?
Ewakhine Do'varden : *il la serra en veillant à ne pas l'écraser. Sa main semblait bien frêle dans la sienne et bien plus douce. Il relâcha sa prise et s'installa en répondant à la question.* Tout à fait. Je vis à la caserne avec les copains, ça me permet d'être toujours prêt quelle que soit la situation, vous voyez? *Il reprit en main sa fourchette et piqua d'un morceau de sa pitance. Il la regardait et la trouvait plutôt jolie bien que très pâle. Il se demandait si elle était malade mais décida de ne pas le lui demander et de cacher sa réflexion en mâchant.*
Andaan : *Elle mangea, gardant ses gants. Le cuir était doux, de bonne qualité, bien qu'usé. Ça et sa robe donnaient une bonne idée de son statut social. Sans parler des mots qu'elle employait. Elle mangeait cependant "normalement" si on peut dire, pas à petite bouchées comme les grandes dames. Oh, elle ne s'en mettait pas partout et ne dévorait pas son assiette, mais elle ne picorait pas non plus. Quand elle parlait, elle gardait ses yeux fixés sur son interlocuteur. Elle reprit la parole, hésitant un peu* Il y a beaucoup de casernes sur l'île? Et à Dérive?"
Ewakhine Do'varden : *Il appréciait sa façon de manger, une femme sans complexe était bien plus appréciable qu'une pseudo-noble avec des manières horribles. Il allait lui répondre quand la porte de la taverne s'ouvrit sur un de ces camarades en armure. Celui-ci le reconnut très vite et lui fit de grand signes en hurlant* Ah, t'es là Gaëtan, viens on a besoin de toi. Allez dépêche ! *sans attendre de voir s'il allait être obéit il disparut dehors. Gaëtan eut un regard d'excuse auprès de la demoiselle et se leva.* J'espère que nous aurons l'occasion de nous recroiser mais là, c'est le boulot avant tout. *Il s'inclina légèrement, revêtit son casque puis alla récupérer sa lance avant de sortir de la taverne en trottinant.*
Andaan : *Satine continua de manger, sans se presser. Elle ne sentait pas de regards sur elle, ce qui était reposant... et ça faisait une éternité qu'elle n'avait pas autant mangé. Cependant, elle allait devoir trouver un travail rapidement, pour ne pas dépenser toute sa bourse... Heureusement, les bijoux qu'elle avait emporté pourraient lui rapporter beaucoup d'argent. Et sur cette île, personne ne pouvait l'atteindre*
Ewakhine Do'varden : *C'est essoufflé et le visage perlant de sueur que Gaëtan refit son entrée dans l'auberge. Il déposa machinalement sa lance à l'entrée puis lança un regard sur l'assemblée. Il put constater que la fille était encore présente. Il avait oublié son nom et avait peur de l'écorcher. Il se rapprocha néanmoins d'elle, fatigué et se laissa tomber sur la chaise avant d'ôter son casque.* Je vous prie de m'excuser. Encore une course stupide avec un voleur des plus fourbes. Moi je vous le dis, on devrait tous les pendre plutôt que de simplement les jeter en prison. *se rendant compte qu'elle n'avait pas forcément envie de parler de cela il s’empourpra* Je euh... désolé.
Andaan : *Satine le regarda s'asseoir, et l'écouta avec intérêt en finissant sa bouchée.* Pendre tous les voleurs? N'est ce pas excessif? Certains le font pour survivre... Si vous tombez sur un gamin de 7 ans affamé, vous voudriez lui mettre une corde au cou? *Elle même avait parfois du voler de quoi manger, lors de sa première fugue. Et elle n'ignorait pas que la misère pouvait parfois pousser au crime...*
Ewakhine Do'varden : *Il se rembrunit un peu et toussota avant de prendre une nouvelle bouchée de sa nourriture à présent froide. Il prit le temps de déglutir avant de reprendre la parole* Ouais, nan. Sept ans, ça fait jeune quand même... M'enfin là, c'était pas un gamin et c'était pas pour une pomme. Quel fils de... *se rendant compte de son langage il s'empourpra de nouveau* Je vous prie de m'excuser, c'est juste qu'il m'a fait courir comme un dératé pendant plus d'un quart d'heure alors qu'il aurait pu nous semer en deux minutes, j'en suis convaincu. Ils m'énervent ces jeunes qui se prennent pour... je sais pas quoi. *il repiqua un morceau de viande et le mâcha pensif, essayant de reprendre son souffle et ses esprits.*
Andaan : *S'apercevant du malaise de son interlocuteur, elle rougit et baissa la tête. Elle l'avait mis mal à l'aise... Ce n'était guère judicieux.* Je ne doute pas que ce voleur soit un criminel... Et votre travail est admirable, vraiment. Qu'est ce qui vous a donné envie de travailler en tant que militaire? * elle avait fini son plat, mais pas sa chope. Fait auquel elle remédia rapidement, avant qu'une serveuse brune ne la resserve en souriant*
Ewakhine Do'varden : *Il put voir son interlocutrice rougir ce qu'il trouva adorable et ce qui l'aida à se changer les idées. Les compliments le touchèrent même s'il doutait un peu de leur véracité puisqu'elle ne le connaissait pas depuis hier. Il avala son morceau avant de lui répondre* Et bien... j'ai jamais aimé les brutes. Du coup, je fais en sorte de pouvoir maintenir l'ordre. C'est une vocation, vous voyez? *il se fit remplir au passage par la même serveuse avec un sourire*
Andaan : *Une vocation... Étrange. Pour elle, ça n'existait que dans les romans. Soit on faisait le métier de nos parents, ou décidés par eux, soit on choisissait sa propre voie dans ce qui nous déplaisait le moins... Ou juste ne faisant ce qui était nécessaire à la communauté. Il ne pouvait pas y avoir que des peintres sans agriculteurs, etc etc...Enfin, pour ce métier, il valait mieux être motivé visiblement* Je vois oui...
Ewakhine Do'varden : *Il passa sa manche épaisse sur son front, effaçant par ce geste les dernières gouttes de sueur, en hochant la tête, elle comprenait bien. Pas besoin de rentrer dans les détails alors. Il ne voulait pas l'indisposer et réfléchit à quelques questions en terminant son auge. Il mâchonna puis déglutit avant de la questionner* Et du coup, vous n'êtes ici que de passage ou c'est définitif? *Il avait oublié les questions qu'elle lui avait posé avant qu'il ne soit requis pour la chasse au voleur.*
Andaan : *Elle but une gorgée de bière, essuya une goutte de boisson qui avait glissé au coin de ses lèvres rouges.* Je ne suis que de passage. Mais vu que je dois me refaire une réserve pécuniaire, je vais devoir m'arrêter quelques temps ici pour travailler. D'ailleurs, vous ne connaîtriez pas un endroit correct qui embaucherait? Je n'aimerais pas mendier, ou me retrouver dans un lupanar...
Ewakhine Do'varden : *Il réfléchit un court instant à sa question* Ma foi... *il se gratta la moustache d'un doigt en répondant* J'ai envie de dire que ça dépend de ce que vous savez faire et de ce que vous voulez faire. Si vous n'avez aucune capacité particulière ben... faut voir si certains commerçants n'ont pas besoin de commis ou de vendeuse, ça arrive dans cette période. Après, vous pouvez certainement vous faire embaucher dans les beaux quartiers vu votre minois. Pour s'occuper des gosses de riches, du ménage, tout ces trucs là. Parait qu'il y a toujours de la place, personnellement, j'éviterai. 'Sont pas forcément très gentils avec leurs "inférieurs" si vous voyez ce que je veux dire. Vaut quand même mieux avoir aptitudes genre si vous savez euh... tricoter? combattre? cuisiner? Tout ça.
Andaan : *Elle réfléchit quelques instants. Aller dans une famille riche la mettrait en danger, c'est certain...* Je sais cuisiner, et je ne suis pas mauvaise en vendeuse. J'ai déjà exercé ce métier... Pourriez vous m'aider à trouver? Je suis consciente que c'est beaucoup vous demander, mais une fille seule qui demande du travail... C'est louche, ça n'inspira pas confiance.
Ewakhine Do'varden : Euh... *il se retrouvait dans une position délicate* Ce n'est pas que je ne veux pas, hein. Vous êtes charmante jolie et tout mais je n'en n'aurais pas l'occasion, non. Mes journées se terminent généralement après la fermeture des différentes échoppes de la ville, donc j'pense pas vraiment pouvoir vous aider. Mais je peux vous conseiller certains établissements. Une fille seule qui demande du travail, c'est euh... ben... ça passe quoi. Pis vous êtes jolie, ça devrait passer quoi. Par contre si votre patron cherche à profiter de vous, faudra pas hésiter à venir à la caserne, hein? Là, j'pourrais vous aider sans problème. Y a trop de pervers dans ce genre, même à Dérive je crois en avoir repéré deux trois... *Il termina sa chope de bière puis la fit tourner entre ses doigts en observant son interlocutrice. Ouep, elle était jolie.*
Andaan : *Elle acquiesça avant de se lever* Néanmoins, merci pour votre aide Messire Lancefer. ne vous en faites pas, je me débrouillerais. Je ne suis plus une enfant... Et si j'ai le moindre soucis, je sais que je peux venir vous voir. Que la nuit vous soit douce. Je vais me retirer. *Elle salua une dernière fois le militaire avant de monter dans sa chambre. Elle verrouilla la porte et la bloqua avec la chaise présente dans la pièce, déboutonna sa robe et se coucha en chemise. Demain serait une longue journée...
Ewakhine Do'varden : *Gaëtan Lancefer acquiesça, espérant ne pas avoir offensé la dame. Il se leva pour reposer assiette et chope sur le comptoir. Souhaitant une bonne fin de soirée aux quelques clients et à la tavernière, il finit par quitter l'établissement pour rejoindre sa caserne. Demain serait un nouveau jour, un jour certainement aussi chargé que celui-ci.*


*SPOILER:
Phrase originale : "Elle arrivait tout juste du port, où on lui avait conseillé cet établissement pour boire, manger un peu et peut-être louer une chambre."
J'ai modifié cette phrase pour plus de cohérence. En effet, le RP se déroule à Dérive. Pour toute réclamation, merci de s'adresser à moi ou à Ewakhine Do'varden.
avatar
Sly
Disciple Archiviste - Créatrice

Messages : 68
Date d'inscription : 07/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum